Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

L’hôpital, à l’origine de la création scientifique

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris - lundi 03 juin 2013. 2347 vu(s)

« Veille créative », « Brevet prometteur », « Start up espoir », « Interne innovant »… L'Office du Transfert de Technologie & des Partenariats Industriels (OTT&PI) de l'AP-HP voit en l’hôpital un vivier de techniques, de produits et de services innovants. Les inventions issues d’observations menées au plus près du patient sont autant d’espoirs de diagnostics ou de traitements plus efficaces, plus sûrs et mieux tolérés. Pour les entrepreneurs, ces découvertes sont des pépites à valoriser… à condition que les équipes hospitalières et les industriels réussissent à se rencontrer. Telle est la mission d’APinnov qui depuis 10 ans rapproche les innovateurs en santé des promoteurs publics et privés. La prochaine édition se déroulera le 13 juin 2013 à l’Hôtel Potocki*. L’occasion pour le Dr Florence Ghrenassia, directrice de l’OTT&PI de faire le point sur le dynamisme de la recherche-innovation parisienne.

A la tête d’un observatoire unique en son genre, l'Office du Transfert de Technologie & des Partenariats Industriels, le Dr Florence Ghrenassia assure la promotion d’une activité en pleine essor : la recherche hospitalo-universitaire. Au cœur des négociations entre porteurs de projets, industriels et banquiers, elle connaît la valeur des avancées scientifiques issues des découvertes des cliniciens de l’AP-HP et la richesse que peut générer le progrès médical.

Dans quelle proportion la recherche innovation a-t-elle progressé à l’AP-HP en 10 ans ?

Dr Florence Ghrenassia : L’AP-HP a, depuis son origine, un fort positionnement en matière de valorisation et de transfert de technologies de la recherche publique vers l’industrie. Pour concrétiser cette stratégie, l’OTT&PI a été créé comme une structure intégrée qui agit sur 5 axes principaux :
- La protection des innovations et leur transfert à des entreprises qui prennent le relai pour la mise sur le marché
- Le soutien et l’aide des porteurs de projets à la création d’entreprises
- La sensibilisation et la formation des chercheurs aux enjeux de la propriété intellectuelle
- La représentation de l’AP-HP au sein du pôle Medicen Paris Region pour un travail en interaction avec les acteurs industriels du territoire ainsi qu’au sein du groupement des structures de valorisation d’AVIESAN
- L’animation du réseau national « Hôpital Tech Transfert » regroupant les structures de valorisation des CHU français.


De quelle manière la recherche-innovation est-elle soutenue à l'AP-HP ?

F.G. Pour gagner en efficacité et en visibilité sur ses programmes et ses compétences, l’AP-HP a lancé en 2011 et en 2012 un appel à projets pour la création de 16 Départements Hospitalo-Universitaires en partenariat avec l’INSERM et les Universités d’Ile-de-France. Ces nouvelles structures dont le niveau d’excellence les positionne comme références internationales, avec une visibilité partenariale forte, réunissent des médecins, des enseignants chercheurs et des personnels hospitaliers. Ils constituent des éléments moteurs de la dynamique hospitalo-universitaire, pour créer des synergies nouvelles et améliorer la qualité des soins, par une diffusion plus rapide des innovations.  


Pouvez-vous présenter une success storie ?


F.G. DBV Technologies**, créateur de Viaskin®***, la nouvelle référence dans le traitement de l’allergie. DBV Technologies a développé Viaskin®, une technologie propriétaire unique, brevetée mondialement, permettant d’administrer un allergène par la peau saine sans passage massif dans la circulation sanguine. DBV Technologies se focalise sur les allergies alimentaires (lait, arachide) pour lesquelles il n’existe aucun traitement, et a conçu deux produits : Viaskin® Peanut et Viaskin® Milk.
Elle se concentre également sur les réactions allergiques des jeunes enfants aux acariens. Ainsi, Viaskin® Peanut présente une méthode
révolutionnaire visant à améliorer la tolérance des patients à l’arachide tout en minimisant considérablement les risques de réaction allergique généralisée en cas d’exposition accidentelle à l’allergène. La société a par ailleurs lancé l’étude ARACHILD sponsorisée par l’AP-HP afin d’évaluer l’innocuité et l’efficacité de Viaskin® Peanut sur 54 enfants randomisés, âgés de 5 à 17 ans, et présentant une allergie à l’arachide confirmée.
Les résultats après 6 mois ont montré qu’il n’y avait pas eu d’arrêt prématuré du traitement dû à des effets secondaires et aucun effet secondaire grave lié au traitement. Les données intermédiaires montrent également une efficacité du Viaskin® Peanut statistiquement supérieure à celle d’un traitement par placebo, lors du premier bilan d’efficacité à 6 mois. Les résultats montrent que 18,5 % des patients (5/27) du groupe traité ont pu consommer au moins 10 fois plus d’arachide lors du test de consommation mené après 6 mois de traitement, contre 0 % (0/26) dans le groupe placebo (p=0,05).
Viaskin® Peanut a également montré des changements immunologiques très significatifs à 6 mois (critères secondaires d’efficacité).
Pierre-Henri Benhamou, co-fondateur et Président Directeur Général est aussi médecin, pédiatre, spécialisé en gastroentérologie de l’enfant. Son expérience dans le milieu hospitalier et sa collaboration avec le Professeur Christophe Dupont co-fondateur de DBV Technologies, co-inventeur et l’AP-HP lui ont permis de lancer ce projet très ambitieux qui a déjà donné lieu à des résultats cliniques préliminaires positifs d’innocuité et d’efficacité obtenus après 6 mois d’immunothérapie
épicutanée avec Viaskin® Peanut.

Quels sont les clés des réussites ?

L’OTT&PI met en œuvre une politique forte d’animation dont la feuille de route et définie chaque année lors des Rencontres APinnov. L’enjeu principal est de mettre en lien les chercheurs de l’AP-HP avec des industriels, dans une dynamique forte de transfert de technologies.
A l’heure où le Grand Emprunt booste la recherche française, le
public commence à identifier les CHU comme structures de recherche à fort potentiel innovant et pas seulement comme centres de soins d’excellence,
Pour l’AP-HP, la valorisation de l’innovation et du savoir-faire, de la recherche, des collections biologiques, bases de données, molécules innovantes et produits de son établissement pharmaceutique et de la biologie de transfert sont stratégiques et en plein développement.

L'Office du Transfert de Technologie & des Partenariats Industriels en chiffres depuis sa création en 2003

471 portefeuilles internationaux de brevets
50 start up créées
700 collaborations de recherche et partenariats industriels (fourniture de produits et/ou co-financement des recherches cliniques et conditions d’accès ultérieures aux résultats de la recherche, dépôt de brevets issus des recherches et règles de publication) et contrats d’accès à des résultats d’essais cliniques, des bases de données et des échantillons biologiques d’origine humaine.
183 licences actives (brevets et savoir-faire) mises en place avec des laboratoires pharmaceutiques, des entreprises de dispositif médical ou des sociétés de biotechnologies françaises et internationales
10,2 millions d’euros de revenus générés en 2012 pour l’AP-HP par les licences d’exploitation de brevets et le transfert de molécules issues de l’AGEPS vers l’industrie.
Afin d’encourager une dynamique de valorisation de l’innovation et conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, l’AP-HP s’attache à reverser une partie de ces revenus aux inventeurs.
15,7 millions d’euros de revenus annuels générés en 2012 pour l’AP-HP par les contrats de recherche en partenariat avec l’industrie. L’intégralité des sommes perçues est reversée aux équipes hospitalières afin de mener leurs projets dans des conditions optimales.


2013, les 10èmes rencontres d’APinnov
400 participants attendus, plusieurs projets innovants en ligne, les 16 DHU de l'AP-HP présentés aux industriels et un village APInnov de tous les acteurs de l'innovation (cabinet de PI, financeurs, incubateurs, SATT, grandes écoles…).
Placée sous le haut patronage du Ministère du Redressement Productif et en présence de Madame Fleur Pellerin, Ministre déléguée, chargée des Petites et moyennes entreprises, de l'Innovation et de l'Économie numérique, la dixième édition d’APinnov associera les meilleurs acteurs de l’innovation à l’AP-HP et les partenaires industriels impliqués dans le développement des initiatives collaboratives de R&D.
Après deux tables rondes autour d’exemples de projets innovants issus du soin, de stratégies de maillages, le Jury des Trophées de l’Innovation APinnov 2013, présidé cette année par Clara Gaymard, CEO de General Electric décernera les Trophées de l’Interne Innovant, du Brevet Prometteur et celui de la Start Up Espoir qui seront remis par la Ministre Fleur Pellerin, Mireille Faugère Directrice Générale de l’AP-HP, le Pr Loïc Capron Président de la CME de l’AP-HP et Yves Lapierre, Directeur Général de l’INPI.

Le programme en détail et les inscriptions en ligne sur http://www.apinnov.com/

 *Chambres de commerce et d'industrie de Paris 27 avenue de Friedland – 75008 Paris

** Euronext : DBV – ISIN : FR0010417345

***Viaskin®
PDG : Pierre Henri Benhamou,
Porteur de projet : Pr Christophe Dupont, Hôpital Necker
Brevets AP-HP, Université Paris Descartes
Incubé à sa création à Paris Biotech

Pour en savoir plus
Office du transfert de technologie et des partenariats industriels de l’AP-HP
Hôpital Saint Louis, Bâtiment LUGOL, 1 avenue Claude Vellefaux,75010 Paris France
Tel: + 33 (0) 1 44 84 17 71, Fax: + 33 (0) 1 44 84 17 00
Web Site: www.ottpi.aphp.fr
Directrice: Florence Ghrenassia
info.ottpi@sls.aphp.fr


Catégorie : Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, Recherche -Etude, Article 3

Contact : Assistance Publique - Hôpitaux de Paris


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 28 juin - 2 juillet : journées nationales d'information et de dépistage de la Dégénérescence maculaire liée à l'âge
  • 2 juillet : journée mondiale de lutte contre la tuberculose
  • 1 août - 8 août : semaine mondiale de l'allaitement maternel
  • 10 septembre : journée mondiale de prévention suicide
  • 11 septembre : journée mondiale des premiers secours
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  27-06-2017