Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Maladie de Parkinson : découverte d'un nouveau traitement neuroprotecteur à Lille, une 1ère mondiale !

CHU Lille - lundi 14 avril 2014. 66654 vu(s)

Dr. David DEVOS, Pharmacologie médicale du CHRU de Lille -Université Lille 2, membre de l’équipe de recherche (EA1046) à l’origine de la découverte du nouveau traitement neuroprotecteur pour la maladie de Parkinson et autres maladies neurodégéneratives.*

Des équipes lilloises viennent de déterminer le dosage d’un principe à l'action antioxydante puissante qui ralentit la progression de la maladie de Parkinson et d'autres maladies neurodégéneratives. Si les premiers résultats encourageants sont confirmés, la posologie de défériprone – molécule agissant sur le taux de fer - mise au point à Lille sera retenu comme traitement neuroprotecteur le plus efficace au monde.

Cette molécule peut à la fois réduire la surcharge cérébrale en fer (effet chélateur) en cause dans la mort des neurones, tout en évitant une anémie (baisse de globules blancs).

Une première étape encourageante qui conduit vers un déploiement de l’étude à l’international
Touchant environ 1 personne sur 1 000, la maladie de Parkinson est la 2ème maladie neuro dégénérative après la maladie d’Alzheimer. Depuis des années, les laboratoires du CHRU de Lille et de l’Université Lille 2, associés à plusieurs équipes lilloises, nationales et internationales, ont engagé une lutte contre ce fléau de santé publique,  en conduisant de nombreux projets de recherche;
En tant qu'investigateurs, les services de Pharmacologie Médicale, de Neurologie et Pathologie du Mouvement et de Neuroradiologie ont lancé en 2008 une étude translationnelle ayant pour objet l’analyse de la répartition du fer dans différentes régions cérébrales et son impact chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Un principe actif basé sur une chélation régionale de fer conservatrice et protectrice des neurones
La mort des neurones dans ces maladies s’explique en partie par un excès local de fer. Partant de ce constat, l’équipe de recherche EA10461 «Maladie d'Alzheimer et pathologies vasculaires » a travaillé pour sélectionner la bonne molécule chélatrice de fer, et le meilleur dosage pour tenter de réduire l’excédent, sans pour autant interférer avec le fer nécessaire aux autres fonctions de l’organisme. Après 5 années de recherche, il a été démontré que le traitement par chélateur de fer à dose modérée permettait de ralentir la mort neuronale et la progression du handicap.

Un déploiement attendu de l’étude à l’international
Les équipes de chercheurs souhaitent déployer leur projet à l’international (étude de phase 3) pour confirmer les premiers résultats encourageants et mettre au point le 1er puissant traitement neuroprotecteur au monde. Il apporterait  une plus grande efficacité aux thérapies cellulaires et géniques visant à ralentir la progression de la maladie.

Pour en savoir plus
Vidéo : « Découverte d’un traitement neuroprotecteur pour la maladie de Parkinson » (Témoignage des équipes impliquées)

 

Retrouvez aussi les réponses du Dr Devos aux lecteurs de Notre Temps 
qui apportent des compléments d'information précieux aux nombreuses interrogations des internautes - le texte a été mis en ligne le 22 octobre 2014.

 

*(suite légende photo) Les autres membres de l’équipe étant le Pr. Régis BORDET, Vice-président du conseil scientifique de l'Université de Lille 2, Responsable de la pharmacologie médicale du CHRU de Lille, le Pr. Luc DEFEBVRE, Neurologue au CHRU de Lille /Université Lille 2 et le Dr Moreau Caroline, Neurologue au CHRU de Lille /Université Lille 2.


Catégorie : CHU Lille, 1ères mondiales, Gériatrie - Gérontologie - Alzheimer, Article 1

Contact : CHU Lille


Les commentaires pour cet article :


Béatrice, 12-06-17 18:13:
Je suis très intéressée par cette molécule ayant été récemment diagnostiquée PArkinson.
Je n'ai pas encore pris de traitement et j'espère pouvoir bénéficier de cette avancée.


ANA, 11-05-17 22:46:
grâce à mon neurologue je vais pouvoir bénéficier du nouveau protocole de soins concernant le défériprone contre la maladie de parkinson si ce médicament s'avère efficace je vous tiendrais informée promis je me lance plus rien à perdre merci et bon courage à tous


sarah, 18-04-17 07:22:
bonj

je ne sens plus plus rien

je je peux plus rien faire

je ddeviens grabataire


les neuro se revoie la balle car je vais de pire en pire

merci
pour ce traitement



Bernard, 14-03-17 13:27:
Bonjour, je suis diagnostiqué parkinson depuis début janvier 2017.J'ai un traitement avec Azilect et Trivastal. J'ai pris connaissance de votre article et suis intéressé. Pouvez-vous m'en dire plus sur la mise sur marché du Défériprone. Je veux en savoir plus sur ce nouveau traitement.
Merci d'avance cordialement


claudine, 07-03-17 17:00:
Bonjour
Mon mari âgé de 67 ans a été diagnostiqué en août 2016 pourriez vous nous tenir informés des avancées de la recherche et notamment de la mise sur le marché du défériprone. D avance un grand merci.


nicolelllll, 04-03-17 11:17:
très intéressée par cet article concernant ce nouveau traitement, car arrivée au maximum du traitement par modopar et ne peux presque plus marcher;serait prête à entrer dans un protocole expérimental, n'ayant plus rien à perdre et le moral au plus bas (ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent); parkisonienne depuis 2005.


christine, 22-01-17 10:36:
Mon compagnon, 62 ans, est diagnostiqué Parkinson depuis un peu plus de deux ans, malgré les traitements habituels pour Parkinson, il souffre de plus en plus physiquement, ressent une très grande fatigue et par conséquence souffre aussi moralement.
Merci de me tenir informée de toute amélioration possible de sa maladie, de façon à la stabiliser, voire l'améliorer. Le tremblement devient de plus en plus présent aussi
Merci de votre aide


wener, 17-01-17 22:36:
Parkinsonien depuis 2000,je suis sous médicament( sinemet) sans amelioration parfois j'ai l'impression de ne plus avoir le contrôle de mon corps. Agé de 49 ans merçi de me tenir informer sur ce nouveau traitement.


Guy, 15-01-17 21:56:
Bonjour,
J'ai la maladie de Parkinson depuis 2015, je sous médicament (Azilec)sans amelioration, au contraire.
j ai 70ans et désire être informé du nouveau traitement Merci


Laurent, 02-12-16 23:10:
Bonjour j'ai étais diagnostiqué Parkinson début novembre 2016 j'ai 51ans. Merci de me tenir informé sur se nouveau traitement. Bonne recherche grand merci


Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 2 juillet : journée mondiale de lutte contre la tuberculose
  • 1 août - 8 août : semaine mondiale de l'allaitement maternel
  • 10 septembre : journée mondiale de prévention suicide
  • 11 septembre : journée mondiale des premiers secours
  • 12 septembre : journée nationale de la douleur
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  29-06-2017