Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Neurostimulation sacrée contre l'incontinence anale : pose du centième "pacemaker"

CHU Nantes - mardi 07 juin 2011. 4878 vu(s)

neurostimulation sacrée

Neurostimulation sacrée

Depuis 2003, 100 dispositifs de neurostimulation sacrée ont été implantés à l'institut des maladies de l'appareil digestif. Une nouvelle solution contre l'incontinence anale.

Pathologie méconnue car souvent taboue, l’incontinence anale affecte pourtant 2 % à 10 % de la population adulte en France. Si des traitements existent, ils restent malgré tout limités face à l'ampleur de ce problème de santé publique. C’est pourquoi des solutions nouvelles sont à l’étude notamment dans le domaine de la chirurgie dite mini-invasive.

Depuis 2003 ce sont ainsi 100 dispositifs de neurostimulation sacrée qui ont été implantés chez les patients du Pr Paul-Antoine Lehur et du Dr Guillaume Meurette à l’institut des maladies de l’appareil digestif du CHU de Nantes. À l’origine mise en place pour l’incontinence urinaire, cette technique apparue en 1995 n’est encore que très peu pratiquée dans le cadre de l’incontinence anale. Elle consiste en la stimulation des nerfs situés au niveau du sacrum pour agir sur toute la zone du petit bassin (anus, rectum et sphincter) diminuant ainsi immédiatement l’incontinence.


L’intervention réalisée sous anesthésie locale se déroule en deux phases

Dans un premier temps, une électrode est implantée par voie percutanée et reliée à un boîtier temporaire afin de tester l’efficacité du dispositif. Dans le cas d’une réduction significative des épisodes de fuite d’au moins 50 %, l’électrode sera ensuite reliée à un «pacemaker» définitif implanté dans une loge sous-cutanée au-dessus de la fesse.

Encore à l’étude, cette technique aux résultats encourageants pourrait à l’avenir être proposée plus largement aux patients dont les traitements de première intention ne se sont pas avérés concluants.

Bien que prometteuse, cette nouvelle technique ne fonctionne pas dans 10% à 20% des cas, lorsque la pathologie ne provient pas du système nerveux ou que celui-ci est trop altéré par la maladie.


Catégorie : CHU Nantes, Chirurgie - Chirurgie ambulatoire, Hépato - Gastro - Entérologie, Article 3

Contact : CHU Nantes


Les commentaires pour cet article :


resochu, 21-06-11 07:26:
Voici la réponse du CHU de Nantes
Merci de votre intérêt.
Plusieurs options de prise en charge existent pour les patients ages incontinents fecaux. Il est difficile de definir a l'avance le traitement, cela depend de nombreux facteurs incluant l'etat physiologique et mental du patient.
Mais il est certain que lorsque les conditions d'utilisation sont reunies, la neuromodulation des racines sacrees peut donner de bons resultats y compris chez des sujets ages.
La demarche habituelle est une premiere evaluation gastroenterologique, suivi d'une visite dans notre centre.
En espérant vous avoir apporte les informations souhaitees, avec mon meilleur souvenir.
Professeur Paul-A Lehur
CHU de Nantes
University hospital of Nantes


Claude, 14-06-11 11:51:
Représentant des usagers dans un hôpital gériatrique de 400 personnes.
Cela pourrait-il aider des incontinent.
Merci


Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 28 février : journée internationale des maladies rares
  • 2 mars - 31 mars : mois de mobilisation nationale contre le cancer colorectal
  • 3 mars - 9 mars : semaine européenne de lutte contre l'endométriose
  • 6 mars - 10 mars : semaine de l'Environnement
  • 6 mars : journée mondiale du glaucome
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  21-02-2017