Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Zika : l'intérêt des échographies pré-natales confirmé par une étude martiniquaise

CHU La Martinique - mardi 10 octobre 2017. 772 vu(s)

 Le CHU de Martinique a trois bonnes raisons de se réjouir. D'abord parce qu'il a conduit la 1ère étude au monde décrivant l’aspect morphologique en IRM de cerveaux de nourrissons sains dont la mère a contracté le virus du Zika durant sa grossesse. Ensuite parce que les résultats vont rassurer les millions de femmes qui ont eu une grossesse avec une infection au Zika puisque dans la plupart des situations ce virus ne va pas empêcher le cerveau du foetus de grandir. Enfin parce que cette recherche est reconnue au plus haut niveau en étant publiée dans la prestigieuse revue le New England Journal of Medicine (basée à Boston, USA), édition du 5 octobre 2017.


Les conclusions de l'étude s'orientent vers une conséquence binaire lors d’une infection à Zika d’une femme enceinte : soit le virus provoque (très rarement) un syndrome microcéphalique (alors décelable en échographie pré-natale), soit le virus n’a pas de conséquence macroscopique sur le cerveau du foetus dans l’écrasante majorité des cas. 

L’étude coordonnée par le Pr Mehdi Mejdoubi porte sur 103 nourrissons ayant eu des échographies pré-natales normales puis ayant passé une IRM cérébrale dans les 6 mois après leur naissance. Les IRM cérébrales se révèlent sans anomalies significatives malgré une infection biologiquement prouvée de la mère pendant la grossesse. Ces résultats présagent d’un développement cérébral normal. "La confirmation de ces résultats d’imagerie nécessite un suivi clinique à long terme des enfants concernés" ajoute le Pr Mejdoubi. 

La pandémie mondiale, qui se propage par le biais du moustique tigre, a conduit à retarder des projets de grossesse voire à interrompre des grossesses. Cette étude vient en soutien aux programmes de dépistage gratuit, systématique et obligatoire par des échographies pré-natales (tel que celui existant en France).

Références de la publication

N° de DOI : 10.1056/NEJMc1612813.
www.nejm.org/doi/10.1056/NEJMc1612813


Catégorie : CHU La Martinique, Recherche -Etude, Newsletter 908 - 17/10/2017

Contact : CHU La Martinique


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 29 octobre : journée mondiale psoriasis
  • 29 octobre : journée mondiale de l'AVC
  • 6 novembre : journée nationale contre l'herpès
  • 12 novembre - 22 novembre : semaine nationale de la solidarité
  • 14 novembre : journée mondiale diabète
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  24-10-2017