CHU Caen

Présentation

Établissement de soins de proximité pour toute la population du bassin caennais et pôle de recours et d’expertise pour l’ensemble de la région ex Basse-Normandie, le CHU de Caen Normandie dispose de 1720 lits et places répartis sur 3 sites : le plateau Côte de Nacre, l’hôpital Clemenceau et la Résidence pour Personnes Âgées – La Charité.

Avec plus de 60 services cliniques et médico-techniques et plus de 7000 professionnels de santé, le CHU répond aux besoins de santé de la population et couvre l’ensemble des spécialités médicales, chirurgicales, obstétricales, dont les plus complexes grâce à 40 centres de référence et de compétence, en s’appuyant sur un plateau technique très complet.

Implantée sur le Science & Innovation EPOPEA Park, site de 300 hectares entièrement dédié à l’innovation mondiale en santé, le CHU participe activement à la recherche médicale et pharmaceutique, au travers de son pôle recherche compétitifs et dynamique avec plus de 1500 études en cours en dont 48 promus par le CHU, plus de 600 publications scientifiques chaque année et des contrats de co-développement public-privé.

La proximité immédiate avec le Pôle de Formation en Santé (PFS) de Caen offre un environnement propice à la formation médicale et paramédicale d’excellence accueillant plus de 4100 futurs médecins, pharmaciens et soignants.

Le CHU de Caen Normandie est l’établissement support du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Normandie Centre, entité issue du rapprochement de 10 sites hospitaliers du Calvados et de l’Orne, qui vise à mieux adapter l’offre de soins aux besoins tout en gardant les spécificités et l’autonomie des hôpitaux concernés.

Avec un budget annuel de 1 milliard d’euros, le GHT Normandie Centre favorise un égal accès à des soins sécurisés et de qualité, grâce à une stratégie de prise en charge commune et graduée et en mettant en œuvre des actions de coordination et de mutualisation.

Le CHU de Caen Normandie est entré dans une nouvelle page de son histoire à travers sa reconstruction. Fruit d’une grande mobilisation des professionnels du CHU de Caen Normandie et des usagers, la conception de ce nouvel hôpital universitaire permettra de proposer à la population de Normandie occidentale une offre de soins moderne dans un confort optimal. Promouvoir les prises en charge ambulatoires, proposer un hôpital performant et digital, fluidifier les parcours patients et améliorer le confort et l’accueil sont les fondements du nouveau CHU. Ce nouvel hôpital ouvert sur la ville s’appuie sur le nouveau projet médical de l’établissement, un projet innovant qui modifie radicalement son organisation pour s’adapter aux nouveaux parcours des patients et proposer des prises en charge plus adaptées.

Infos pratiques

https://www.chu-caen.fr/

CHU Caen

avenue de la Côte de Nacre
14033 Caen cedex 9

02 31 06 31 06

Directeur de la Communication

bourrelier-r@chu-caen.fr
02 31 06 57 31
communication@chu-caen.fr
02 31 06 49 61

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Joël Bruneau, Maire de Caen

Directeur Général, Président du Directoire :
Frédéric Varnier

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Pr Emmanuel Bergot

Facultés

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) Santé :
Pr Emmanuel Touzé

Les articles du CHU Caen

Cancer du poumon : prise de sang en routine pour des traitements ciblés plus efficaces

Un nouveau test sanguin en lieu et place d’une biopsie, telle est l’avancée proposée par le service de génétique du CHU de Caen et développée au sein de la plateforme régionale de génétique des cancers « GENECAN ». En étudiant l’ADN des tumeurs, des anomalies génétiques peuvent être identifiées. Longtemps recherchées à partir d’un prélèvement direct de la tumeur, ces anomalies génétiques peuvent être retrouvées à partir d’un simple prélèvement sanguin chez certains patients.

Sécurité des patients : Caen primé pour sa check-list transport

Le CHU de Caen vient d’être distingué pour sa vidéo présentant sa check-list transport des patients. Complémentaire de la check-list du bloc opératoire, ce contrôle préalable invite à la vigilance tous les professionnels intervenant dans le transfert du patient, de sa chambre au bloc. Ce travail de mobilisation a été apprécié par la Haute Autorité de Santé (HAS) et le Collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS) organisateurs de la campagne « Sécurité des patients, minute je me mobilise »

« Entre deux » : invitation à l’encre pour une promenade au bord de l’eau

Arts plastiques, théâtre, chant, lecture.. L’hôpital n’est pas un centre culturel et pourtant ! Tout au long de l’année, il propose des rencontres avec la création contemporaine à l’attention des patients, des visiteurs et des personnels. Au CHU de Caen, l’art s’expose dans le Hall Côte de Nacre, se promène dans les couloirs et pousse la porte des chambres des adultes et enfants hospitalisés. Une nouvelle intervention est prévue du 4 avril au 30 juin 2016, celle de l’artiste Michèle Tréol. Ses paysages « Entre deux » à la frontière entre réalité et abstraction invitent à une flânerie au bord de l’eau.

Régionales de Diabétologie – 29 avril 2016

VOUS ETES TOUS CONCERNES !rnCette journée s\’adresse à tous les acteurs concernés par la prise en charge du patient diabétique : médecins, professionnels de santé paramédicaux hospitaliers et libéraux, représentants d\’Associations, de Réseaux, …rnrnLISTE DES CONFERENCES :rn- Pompe à insuline et diabète de type 2rn- Education thérapeutique et diabètern- Diabète de l’enfantrn- Diabète et ramadanrn- Prise en charge du pied diabétiquern- Diabète du sujet âgérn- Education thérapeutique et diabètern- Diabète de l’enfantrn- Diabète et ramadanrn- Nouvelles technologies et diabèternrnCOMITE DE PILOTAGE :rn Pr. Yves REZNIK, Chef de service endocrinologie-diabétologie, CHU de Caenrn Dr Michael JOUBERT, Diabétologue, CHU de Caenrn Dr Julia MORERA, Diabétologue, CHU de Caenrn Dr Anne ROD, Diabétologue, CHU de Caen

Suicide d’un patient au CHU de Caen

« Hier jeudi 28 janvier 2016, à 20h35, un patient, âgé de 42 ans, s’est défenestré depuis le niveau 18 de la Tour Côte de Nacre, après avoir soudainement brisé la vitre sécurisée d’une chambre voisine de la sienne à coup d’extincteur » a annoncé le CHU de Caen dans un communiqué en date du 29 janvier 2016. Le patient, traité en hospitalisation libre par l’EPSM, l’Etablissement Public de Santé Mentale, était hospitalisé dans le service de médecine polyvalente du CHU de Caen depuis une semaine pour des problèmes de santé et bénéficiait d’un suivi psychiatrique quotidien.

Sport et cancer : Parcours de la forme et défi sportif au CHU de Caen

Faire du sport pour lutter contre le cancer ! Un message que les équipes du CHU de Caen s’attachent à relayer et… à mettre en pratique. D’abord en installant un parcours de la forme et de l’activité physique adaptée aux patients atteints d’un cancer dans le hall de la Tour Côte de Nacre du CHU de Caen puis en créant un événementiel…