CHU Caen

Présentation

Établissement de soins de proximité pour toute la population du bassin caennais et pôle de recours et d’expertise pour l’ensemble de la région ex Basse-Normandie, le CHU de Caen Normandie dispose de 1720 lits et places répartis sur 3 sites : le plateau Côte de Nacre, l’hôpital Clemenceau et la Résidence pour Personnes Âgées – La Charité.

Avec plus de 60 services cliniques et médico-techniques et plus de 7000 professionnels de santé, le CHU répond aux besoins de santé de la population et couvre l’ensemble des spécialités médicales, chirurgicales, obstétricales, dont les plus complexes grâce à 40 centres de référence et de compétence, en s’appuyant sur un plateau technique très complet.

Implantée sur le Science & Innovation EPOPEA Park, site de 300 hectares entièrement dédié à l’innovation mondiale en santé, le CHU participe activement à la recherche médicale et pharmaceutique, au travers de son pôle recherche compétitifs et dynamique avec plus de 1500 études en cours en dont 48 promus par le CHU, plus de 600 publications scientifiques chaque année et des contrats de co-développement public-privé.

La proximité immédiate avec le Pôle de Formation en Santé (PFS) de Caen offre un environnement propice à la formation médicale et paramédicale d’excellence accueillant plus de 4100 futurs médecins, pharmaciens et soignants.

Le CHU de Caen Normandie est l’établissement support du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Normandie Centre, entité issue du rapprochement de 10 sites hospitaliers du Calvados et de l’Orne, qui vise à mieux adapter l’offre de soins aux besoins tout en gardant les spécificités et l’autonomie des hôpitaux concernés.

Avec un budget annuel de 1 milliard d’euros, le GHT Normandie Centre favorise un égal accès à des soins sécurisés et de qualité, grâce à une stratégie de prise en charge commune et graduée et en mettant en œuvre des actions de coordination et de mutualisation.

Le CHU de Caen Normandie est entré dans une nouvelle page de son histoire à travers sa reconstruction. Fruit d’une grande mobilisation des professionnels du CHU de Caen Normandie et des usagers, la conception de ce nouvel hôpital universitaire permettra de proposer à la population de Normandie occidentale une offre de soins moderne dans un confort optimal. Promouvoir les prises en charge ambulatoires, proposer un hôpital performant et digital, fluidifier les parcours patients et améliorer le confort et l’accueil sont les fondements du nouveau CHU. Ce nouvel hôpital ouvert sur la ville s’appuie sur le nouveau projet médical de l’établissement, un projet innovant qui modifie radicalement son organisation pour s’adapter aux nouveaux parcours des patients et proposer des prises en charge plus adaptées.

Infos pratiques

https://www.chu-caen.fr/

CHU Caen

avenue de la Côte de Nacre
14033 Caen cedex 9

02 31 06 31 06

Directeur de la Communication

bourrelier-r@chu-caen.fr
02 31 06 57 31
communication@chu-caen.fr
02 31 06 49 61

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Joël Bruneau, Maire de Caen

Directeur Général, Président du Directoire :
Frédéric Varnier

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Pr Emmanuel Bergot

Facultés

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) Santé :
Pr Emmanuel Touzé

Les articles du CHU Caen

Enfants hémophiles : un stage d’éducation thérapeutique

Connaître la maladie, comprendre son traitement, prévenir les complications et les hémorragies, savoir dépister les accidents… Vivre avec une maladie chronique requiert un véritable apprentissage. Et l’éducation thérapeutique va dispenser les connaissances nécessaires pour rendre les jeunes hémophiles plus autonome et indépendants.Tel est le message dispensé par le centre régional de traitement de l’hémophilie et des maladies hémorragiques de Basse Normandie (CRTH) du CHU de Caen qui depuis 17 ans organise des stages pour ces jeunes malades.

Pose de cathéters : Caen met à jour les liens entre risque d’infection et site d’insertion

Plus de 3 000 patients hospitalisés en réanimation ont été suivis durant deux ans et demi afin d’étudier les risques de complications nosocomiales suite à la pose de cathéters sur la veine sous-clavière, jugulaire, et fémorale. L’étude conduite par le Pr Jean-Jacques Parienti* confirme que l’utilisation de la voie sous clavière limite le risque de complications nosocomiales intravasculaires, comparée aux voies alternatives. Cependant, des progrès restent à accomplir pour faciliter la technique de pose et ainsi limiter les risques immédiats de complications au moment de l’insertion. Ces résultats ont des implications importantes pour la formation des jeunes réanimateurs.

Cardio : pose du 1er Mitraclip à Caen

Un patient traité pour insuffisance mitrale au CHU de Caen a bénéficié d’un traitement percutané par pose d’un dispositif Mitraclip, en juin 2015. Une 1ère en Basse-Normandie. Pris en charge dans le service de cardiologie du Pr Milliez, le patient a été opéré avec succès dans l’unité de cardiologie interventionnelle par l’équipe composée du Pr Beygui (cardiologie), du Dr Sabatier (cardiologie), du Dr Saloux (cardiologie), du Dr Buklas (chirurgie cardiaque) et du Dr Hurpé (anesthésie-réanimation chirurgicale). Il a pu quitter le CHU au bout de 3 jours, après un contrôle échographique.

Norsims, Normandie Simulation Santé : l’apprentissage robot assisté

Apprentissage technique et humain au plus près de la réalité, la simulation prépare les professionnels médicaux et paramédicaux seuls ou en équipe au traitement optimal du patient. Pour promouvoir cette méthode performante de formation initiale et continue, le CHU de Caen et la Faculté de Médecine de l’Université de Caen Normandie mutualisent leurs moyens et se dotent d’une structure commune : Norsims – Normandie Simulation en Santé, centre de simulation en santé hospitalo-universitaire, ouvert à l’ensemble de la communauté médicale et paramédicale, étudiants ou praticiens.

Grève des médecins libéraux : dispositif exceptionnel au CHU de Caen

Doublement des effectifs médicaux séniors en pédiatrie, création de zone de consultations de médecine générale adulte sans rendez-vous… Face au mouvement de grève des médecins libéraux et à la fermeture de certains cabinets qui peuvent entraîner un afflux de patients vers les établissements hospitaliers, le CHU de Caen met en place un dispositif spécial du 24 au 31 décembre 2014.

Pathologies du dos ? l’Institut Universitaire du Rachis à votre écoute

Offrir à toute personne souffrant du rachis un accès rapide à un plateau technique et de rééducation doté des derniers équipements. Réunir l’expertise de spécialistes dans une dizaine de disciplines différentes –sans passer par la case urgences, Coordonner le suivi des malades via des filières de soins directes. Telles sont les ambitions du CHU de Caen qui vient d’ouvrir un Institut Universitaire du Rachis. Seule condition pour les patients : être adressé par son médecin traitant. Explications…

Ice Bucket Challenge au CHU de Caen

L’équipe du centre sclérose latérale amyotrophique (SLA) relève le défi « Ice Bucket Challenge » jeudi 16 octobre 2014 à 13h, devant l’entrée du Bâtiment Sud du CHU de Caen. Les volontaires recevront stoïquement un seau d’eau glacée sur la tête. La vidéo de cette douche gelée sera diffusée sur les réseaux sociaux ainsi que l’invitation faite à leurs amis de réaliser le même challenge et/ou de faire un don à l’Association française pour la Recherche sur la Sclérose latérale amyotrophique.

Le nouveau centre de dialyse et de consultation de néphrologie en avant-première

Au printemps 2015, le CHU de Caen accueillera les patients souffrant de maladies rénales dans un tout nouveau centre de dialyse et de consultation de néphrologie, de 2 335 m² répartis sur deux niveaux. Le futur bâtiment, financé intégralement par le CHU de Caen à hauteur de 6,4 millions d’euros (TDC), comptera notamment 12 postes de dialyse médicalisée

Réduction du déficit et certification : bonnes nouvelles au CHU de Caen où la refondation se poursuit

En 2013, le CHU a poursuivi l’amélioration de la situation financière. Pour la quatrième année consécutive, il a consolidé le redressement de son budget d’exploitation et réduit son déficit qui s’élève, hors aides exceptionnelles à 8,1 millions d’euros alors qu’il atteignait 13,5 millions en 2012 et 42,2 millions en 2009.

Autisme : journée d’information à Caen

A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le CHU de Caen propose des temps d’information et d’échange, le mercredi 2 avril 2014. Premières concernées, les 4 000 personnes de Basse-Normandie qui souffrent de ce trouble envahissant du développement et leurs proches. Tous peuvent compter sur le soutien Centre Ressources Autisme de Basse-Normandie (CRA), coordonné par le Dr Edgar Moussaoui.