CHU de Martinique

Présentation

Le CHU de Martinique, établissement de référence dans la caraïbe, c’est : 1335 lits et 145 places, un personnel de 5142 agents et 834 médecins. C’est aussi : une école interrégionale de sage-femme, un Institut de Formation en Soins Infirmiers, un Institut de Formation d’Aide-Soignant, un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie, deux premières années de médecine, une école interrégionale d’infirmier de bloc opératoire. Il est composé de 6 sites :

L’hôpital Pierre Zobda-Quitman (501 lits et 54 places). La plus importante structure du CHU, Etablissement public de référence pour les urgences et les spécialités médicales, des activités chirurgicales requérant un plateau technique lourd et de réanimation. Spécialités de chirurgie viscérale, neurochirurgie, chirurgie cardiovasculaire Chirurgie orthopédique et traumatologique. Il abrite également, l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et l’Institut de Masso-Kinésithérapie. Il est aussi le siège de la Maison Médicale de Garde de Fort-de-France.

La Maison de la Femme de la Mère et de l’Enfant (160 lits et 18 places). Maternité de niveau III centre de référence territorial public dans tout le domaine de la périnatalité et des pathologies de la femme, de la mère et de l’enfant. Depuis 2011 elle assure la prise en charge des enfants atteints de drépanocytose. Elle accueille l’Ecole Inter-régionale des Sages-femmes.

L’hôpital Mangot Vulcin (147 lits et 50 places), il comportait 2 sites avant le transfert des services restant à l’hôpital du Lamentin. Celui de Mangot Vulcin est l’implantation de l’un des plus récents sites du CHU de Martinique, avec un plateau technique entièrement parasismique. C’est le site de la chirurgie ambulatoire et le centre unique de référence pour la chirurgie urologique, la chirurgie plastique et reconstructrice, la chirurgie ORL et maxillo-faciale, et le nouveau Centre de référence de la Drépanocytose. Une activité inter pôle pour la médecine polyvalente à orientation Gastro-entérologie, diabétologie et gériatrique et des consultations mémoire. Situé dans la commune du Lamentin, l’hôpital Mangot Vulcin regroupe désormais aussi les activités d’hémodialyse, de l’Unité de Soins Longue Durée et d’un centre d’Action Médico-Sociale Précoce organisé.

L’hôpital Louis Domergue de Trinité, (119 lits et 8 places) est situé dans la ville de Trinité. Il dessert un bassin de population d’au moins 100 000 habitants. Il est le centre d’accueil des urgences du nord atlantique (adultes, pédiatriques et gynécologiques). Il propose les activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique, et dispose de 30 lits d’Unité de Soins Longue Durée. Ces activités s’articulent autour d’un plateau technique récent (IRM…). L’hôpital de Trinité compte également une maison médicale de garde et abrite l’un des deux Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) du CHU de Martinique.

L’hôpital Clarac (26 lit et 15 places) fait partie du Pôle Cancérologie-Hématologie-Urologie, qui est éclaté sur 3 sites (Hôpital Clarac, Hôpital Pierre Zobda Quitman et l’hôpital du Lamentin / Mangot Vulcin). Il est le site principal de la Cancérologie. Le site dispose d’un plateau technique performant et d’une unité de soins palliatifs qui permettent de traiter tous les types de tumeurs solides de l’adulte et de lutter contre la douleur. Ces traitements peuvent se faire en ambulatoire ou en hospitalisation. Cet établissement abrite l’autre localisation du Centre de soins d’Adaptation et de Prévention des Addictions (CSAPA) CHU de Martinique.

Le Centre Emma Ventura (CEV) est situé au quartier Bellevue, à 1.2 km du centre de Fort de France et à 9km de l’Hôpital Pierre Zobda-Quitman.

Il comporte 334 lits répartis comme suit :

  • 244 lits d’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) ;
  • 90 lits d’Unité de Soins de Longue Durée (USLD) dont 8 lits identifiés Soins Palliatifs ;
  • Un service de 28 lits de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) ;
  • Un Hôpital de Jour de 10 places (MPR).

Des consultations de spécialistes sont organisées chaque semaine à l’intention des résidents de l’établissement : – Consultation d’ophtalmologie – Consultation dentaire – Consultation psychiatrique ainsi que des consultations externes spécialisées de la mémoire.

Infos pratiques

https://www.chu-martinique.fr/

CHU de Martinique

CS 90632
97261 Fort de France Cedex

05 96 55 20 00

Service Communication

Valérie VROUST-ECANVIL
05 96 55 22 30
valerie.vroust-ecanvil@chu-martinique.fr

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Yvon PACQUIT

Directeur Général, Président du Directoire :
Jérôme LA BRIERE

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Professeur François ROQUES

Faculté

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine :
Pr Suzy DUFLO

Les articles du CHU de Martinique

La recherche : un enjeu stratégique pour le CHU

Avec à son actif 40 études cliniques* et un score Publications qui a augmenté de 42% en 2010 rapportant près d’1 million d’euros, le CHU de Fort-de-France affirme sa volonté de faire de la recherche un enjeu stratégique pour son développement. Une dimension hospitalo-universitaire mise à l’honneur lors de la seconde journée dédiée à la recherche clinique qui s’est tenue le 13 janvier 2011.

Cancer, 2012 verra l’arrivée du TED-TDM en Antilles-Guyane

Le Professeur Hervé Azaloux, chef de service de médecine nucléaire du CHU de Fort de France a de bonnes raisons de se réjouir : le TEP-TDM (tomographe par émission de positons couplé à un tomodensitomètre) sera installé sur le site de l’hôpital Clarac d’ici 3 ou 4 ans. Il aura fallu batailler 6 ans et monter 3 projets avant d’obtenir l’aval de l’Etat pour le financement. Aujourd’hui les engagements sont fermes grâce à la mobilisation de la direction.

Mission en Haïti après le passage des 3 cyclones

Début septembre 2008 trois cyclones successifs se sont abattus sur Haïti provoquant une catastrophe naturelle sans précédent dans une île aux infrastructures déjà fragilisées. La communauté internationale s’est mobilisée. Les soutiens vinrent d’abord des structures les plus proches du pays. Le CHU de Fort-de-France, partenaire privilégié, a immédiatement dépêché sur place une équipe et des moyens logistiques.

Téléthon 2008 : 5 heures pour leur donner la main

Le CHU de Fort-de-France, solidaire des patients atteints de maladies génétiques, a soutenu le Téléthon en organisant une manifestation intitulée « Sentjè pou bay lanmen » (à lire : sintchè pou bail lanmin) (en français littéral : 5 heures pour leur donner la main = 5 heures de solidarité), le samedi 6 décembre de 17h à 22h. Ses partenaires : le Club Vitamine 15, Club est omnisport et culturel du CHU et le Centre de Référence Caribéen des Maladies Rares Neurologiques et Neuromusculaires (Cerca) dont le rayonnement dépasse largement la Martinique.

Dengue : les recommandations du CHU sur la transfusion plaquettaire

La revue médicale américaine « Transfusion » va publier prochainement les résultats d’une étude clinique conduite au CHU de Fort-de-France pendant l’épidémie de dengue de 2007. Cette étude concerne les indications des transfusions plaquettaires. Elle a été réalisée en coopération entre le service des urgences, les unités de soins notamment le service des maladies infectieuses et tropicales et l’unité d’hémovigilance, les laboratoires notamment le laboratoire de virologie-immunologie, et l’Etablissement Français du Sang (EFS). S’appuyant sur l’observation de 360 patients accueillis aux urgences du CHU, les auteurs proposent à la communauté médicale une stratégie restrictive des indications de transfusion plaquettaire.

Martinique, Groupement de Coopération Sanitaire Système d’Info. Santé

15 établissements de santé de Martinique, publics et privés, ont créé le Groupement de Coopération Sanitaire Système d’Information de Santé de Martinique dénommé le GCS SIS Martinique, le 4 novembre 2008. Avec pour maître mot « la mutualisation », ce groupement devra élaborer et piloter la Plate-forme Régionale Santé de Martinique et implanter un Système d’Information Clinique au sein des structures adhérentes. Ces projets, financés dans le cadre du plan Hôpital 2012 et par les fonds européens, seront déployés sur les années 2009 à 2013.

La direction achat lauréate des Trophées de la commande publique

Equipe direction des achatsRécompensée dans la catégorie Méthodes et Organisation pour sa démarche en faveur d’un achat public plus durable et responsable, la direction achat du CHU de Fort-de-France a su conjuguer talent du secteur privé et expertise juridique interne pour créer une équipe atypique et performante. La reconnaissante est à la hauteur du défi. La Martinique doit composer avec des prix 30 à 40% supérieurs à la métropole et le CHU avec un code des marchés publics rigoureux. Comment dépasser ces contraintes ? Françoise Tanic, directrice des achats du CHU, n’a pas hésité à mixer les compétences juridiques et commerciales en intégrant une acheteuse venue du privé dans son équipe. Choc des cultures au départ et enrichissement réciproque à l’arrivée. Les résultats sont là : allègement des procédures, benchmarking, négociation, réorganisation des achats, remise à plat des besoins, amélioration de la relation client/fournisseur, mutualisation avec le groupement d’achats des CHU UniH.A.

Grippe A -1ère évacuation sanitaire sous AREC aux antilles françaises

Pour la première fois aux Antilles, un transfert sous Assistance respiratoire extracorporelle (AREC) a été réalisé pour une patiente atteinte d’une forme grave de grippe H1N1. La patiente, âgée de 35 ans sans antécédents, hospitalisée à l’Hôpital de Saint-Barthélemy pour un syndrome grippal a été transférée au Centre Hospitalier de Saint-Martin le 28 décembre pour une détresse respiratoire d’aggravation rapide.

Haïti : le CHU se mobilise pour porter secours aux victimes

Le tremblement de terre en Haïti et ses effets dévastateurs ont donné naissance à un vaste mouvement de solidarité au sein du CHU de Fort-de-France qui s’est manifesté dès le lendemain du séisme, mercredi 13 Janvier 2010 : envoi de missions à Haïti, mise en place d’un staff à l’aéroport, hospitalisation de 77 victimes dont 34 enfants et 43 adultes, accueil de délégations de professionnels de la métropole (SAMU 75), coordination avec les autres établissements de la Martinique et de la Guadeloupe, déclenchement du plan blanc, … Dans une note, Daniel Riam, directeur général du CHU détaille les dispositifs de secours déployés et rend hommage à la générosité et au professionnalisme des personnels hospitaliers.