CHU de Martinique

Présentation

Le CHU de Martinique, établissement de référence dans la caraïbe, c’est : 1335 lits et 145 places, un personnel de 5142 agents et 834 médecins. C’est aussi : une école interrégionale de sage-femme, un Institut de Formation en Soins Infirmiers, un Institut de Formation d’Aide-Soignant, un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie, deux premières années de médecine, une école interrégionale d’infirmier de bloc opératoire. Il est composé de 6 sites :

L’hôpital Pierre Zobda-Quitman (501 lits et 54 places). La plus importante structure du CHU, Etablissement public de référence pour les urgences et les spécialités médicales, des activités chirurgicales requérant un plateau technique lourd et de réanimation. Spécialités de chirurgie viscérale, neurochirurgie, chirurgie cardiovasculaire Chirurgie orthopédique et traumatologique. Il abrite également, l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et l’Institut de Masso-Kinésithérapie. Il est aussi le siège de la Maison Médicale de Garde de Fort-de-France.

La Maison de la Femme de la Mère et de l’Enfant (160 lits et 18 places). Maternité de niveau III centre de référence territorial public dans tout le domaine de la périnatalité et des pathologies de la femme, de la mère et de l’enfant. Depuis 2011 elle assure la prise en charge des enfants atteints de drépanocytose. Elle accueille l’Ecole Inter-régionale des Sages-femmes.

L’hôpital Mangot Vulcin (147 lits et 50 places), il comportait 2 sites avant le transfert des services restant à l’hôpital du Lamentin. Celui de Mangot Vulcin est l’implantation de l’un des plus récents sites du CHU de Martinique, avec un plateau technique entièrement parasismique. C’est le site de la chirurgie ambulatoire et le centre unique de référence pour la chirurgie urologique, la chirurgie plastique et reconstructrice, la chirurgie ORL et maxillo-faciale, et le nouveau Centre de référence de la Drépanocytose. Une activité inter pôle pour la médecine polyvalente à orientation Gastro-entérologie, diabétologie et gériatrique et des consultations mémoire. Situé dans la commune du Lamentin, l’hôpital Mangot Vulcin regroupe désormais aussi les activités d’hémodialyse, de l’Unité de Soins Longue Durée et d’un centre d’Action Médico-Sociale Précoce organisé.

L’hôpital Louis Domergue de Trinité, (119 lits et 8 places) est situé dans la ville de Trinité. Il dessert un bassin de population d’au moins 100 000 habitants. Il est le centre d’accueil des urgences du nord atlantique (adultes, pédiatriques et gynécologiques). Il propose les activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique, et dispose de 30 lits d’Unité de Soins Longue Durée. Ces activités s’articulent autour d’un plateau technique récent (IRM…). L’hôpital de Trinité compte également une maison médicale de garde et abrite l’un des deux Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) du CHU de Martinique.

L’hôpital Clarac (26 lit et 15 places) fait partie du Pôle Cancérologie-Hématologie-Urologie, qui est éclaté sur 3 sites (Hôpital Clarac, Hôpital Pierre Zobda Quitman et l’hôpital du Lamentin / Mangot Vulcin). Il est le site principal de la Cancérologie. Le site dispose d’un plateau technique performant et d’une unité de soins palliatifs qui permettent de traiter tous les types de tumeurs solides de l’adulte et de lutter contre la douleur. Ces traitements peuvent se faire en ambulatoire ou en hospitalisation. Cet établissement abrite l’autre localisation du Centre de soins d’Adaptation et de Prévention des Addictions (CSAPA) CHU de Martinique.

Le Centre Emma Ventura (CEV) est situé au quartier Bellevue, à 1.2 km du centre de Fort de France et à 9km de l’Hôpital Pierre Zobda-Quitman.

Il comporte 334 lits répartis comme suit :

  • 244 lits d’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) ;
  • 90 lits d’Unité de Soins de Longue Durée (USLD) dont 8 lits identifiés Soins Palliatifs ;
  • Un service de 28 lits de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) ;
  • Un Hôpital de Jour de 10 places (MPR).

Des consultations de spécialistes sont organisées chaque semaine à l’intention des résidents de l’établissement : – Consultation d’ophtalmologie – Consultation dentaire – Consultation psychiatrique ainsi que des consultations externes spécialisées de la mémoire.

Infos pratiques

https://www.chu-martinique.fr/

CHU de Martinique

CS 90632
97261 Fort de France Cedex

05 96 55 20 00

Service Communication

Valérie VROUST-ECANVIL
05 96 55 22 30
valerie.vroust-ecanvil@chu-martinique.fr

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Yvon PACQUIT

Directeur Général, Président du Directoire :
Jérôme LA BRIERE

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Professeur François ROQUES

Faculté

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine :
Pr Suzy DUFLO

Les articles du CHU de Martinique

L’antenne médicale de prévention contre le dopage

L’ouverture au CHU de Fort-de-France d’une antenne médicale de prévention contre le dopage, en partenariat étroit avec la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, constitue une première étape avant la création d’un service de médecine du sport. Une nécessité en Martinique qui figure parmi les premiers départements de France en nombre de sportifs de haut niveau par habitant.

CHU / Trésor Public : Un partenariat historique

Deux conventions signées fin 2006 et mises en oeuvre dès le début de 2007 marquent la volonté du CHU de Fort-de-France et du Trésor public d’améliorer l’efficacité des procédures et de l’exécution financière et comptable de l’établissement public de santé. Aboutissement d’un partenariat établi depuis plusieurs années, la simplification de la gestion publique a été imaginée dans un esprit volontariste et innovant.

Exercice Déconta 972 : activation de l’unité légère de décontamination

Le CHU de Fort-de-France, référent en cas d’accident ou d’attaque nucléaire, radiologique, biologique ou chimique pour la Martinique et la Guadeloupe, a détaché une équipe spécialisée dans la prise en charge des victimes. Un exercice grandeur nature mené fin 2006 a permis aux professionnels de l’urgence d’apprécier les forces et les limites de ce dispositif et des équipements dédiés.

Réanimation : l’intelligence artificielle d’ISIS porteuse de progrès

La multiplication des moniteurs et la complexité des techniques autour du patient de réanimation créent un afflux de données difficiles à gérer. Pour limiter le risque d’erreurs et améliorer la surveillance, les équipes ont besoin d’outils capables de traiter et de rendre intelligible un ensemble d’indicateurs. Le projet de recherche ISIS (Intelligent Survey for Information Systems) permettra à un moteur d’intelligence artificielle (IA) d’explorer les données hétérogènes issues des patients de réanimation…

La coopération nouvelle arme contre le Sida

La coopération aide à lutter efficacement contre la résistance aux antirétroviraux. En matière de VIH/SIDA, la Caraïbe détient un triste record : 500 000 personnes vivent avec le VIH/SIDA soit 2,4 habitants sur 100, 53 000 nouvelles affections par an, 36 000 décès. Des chiffres qui font d’elle une des régions les plus frappées par l’épidémie après l’Afrique sub-saharienne. Les travaux du Pr Jean William Pape du Groupe Haïtien d’Etude du Sarcom de Kaposi et des Infections Opportunistes ont démontré l’opportunité des tri thérapies y compris dans des conditions socio-économiques défavorables. Cependant les cliniciens se heurtent à la résistance du VIH aux antirétroviraux et aux difficiles options des médicaments à introduire en deuxième ligne. C’est le cas en Martinique, où l’analyse des résistances guide les options thérapeutiques dans les situations d’échec virologique.

Maison femme, mère, enfant : le point sur les travaux

Les travaux de la nouvelle Maison de la Femme, de la Mère et de l’Enfant (MFME) ont débuté en mars 2003 pour une durée de 31 mois. Aujourd’hui les murs béton sont tous montés, les bâtiments sont couverts et fermés. Reste le montage des cloisons internes, la climatisation, les réseaux, des faux-plafonds, les revêtements de sols? Les deux niveaux de la passerelle reliant la MFME à l’Hôpital P. ZOBDA-QUITMAN sont montés et les ventelles qui assureront sa fermeture bientôt posées. Cependant le calendrier prévisionnel n’a pu être tenu. Différents incidents ont perturbé le chantier et provoqué des retards conséquents. La livraison des bâtiments est donc reportée à fin 2006.

Nicolas Sarkozy en visite au CHU de Fort-de-France

Après sa visite en Haïti, Nicolas Sarkozy s’est rendu en Martinique le 17 février. Au cours des 24h passées sur l’île, le Président de la République a rencontré de jeunes victimes du séisme hospitalisées à la Maison de la Femme de la Mère et de l’Enfant du CHU de Fort-de-France. Le CHU de Fort-de-France a reçu au total 118 patients en provenance d’Haïti dont 53 enfants. Au jour de la visite du Président, 29 enfants et 11 adultes étaient encore hospitalisés.