CHU Rouen

Présentation

Premier employeur de Haute-Normandie avec plus de 10 000 personnes dont 900 médecins et 750 internes, le CHU de Rouen dispose de 2 425 lits répartis sur 5 sites. Le CHU totalise environ de 150 000 hospitalisations, 130 000 passages aux urgences pour un budget d’exploitation de 760 M€. Pôle régional de formation des professionnels de santé, le CHU dispose d’un Espace Régional des Formations des Professions de Santé qui regroupe ses 11 écoles paramédicales et accueille 1 500 étudiants. Cet espace de formation assure en lien direct avec la Faculté de Médecine et de Pharmacie une diffusion et une répartition harmonieuse des compétences.

Infos pratiques

https://www.chu-rouen.fr/

CHU Rouen

1, rue de Germont
76031 Rouen cedex 1

02 32 88 89 90

Directeur de la Communication :
Rémi HEYM
02 32 88 06 17
remi.heym@chu-rouen.fr

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Président de la Métropole Rouen Normandie, Maire de Rouen

Directrice Générale, Présidente du Directoire :
Véronique DESJARDINS

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Pr Pierre MICHEL

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine et pharmacie :
Monsieur le Pr Benoit VEBER

Facultés

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine :
Monsieur le Pr Benoit VEBER

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de pharmacie :
Monsieur le Pr Benoit VEBER

Les articles du CHU Rouen

Mort subite du nourrisson : un body pour rappeler le bon geste

Les nouveau-nés des maternités du CHU-Hôpitaux de Rouen, du Belvédère et de la Clinique Mathilde recevront un body encourageant le couchage sur le dos. 5 000 sous vêtements seront distribués en 2016 pour prévenir ce syndrome inattendu et inexpliqué qui terrifie les parents. La campagne originale « Je dors sur le dos, je jouerai sur le ventre » a été financée à hauteur de 14 000 € par les mélomanes rouennais qui ont assisté au concert organisé en juin dernier à la cathédrale par le Rotary Rouen Collines.

L’humanité solidaire « Au-delà des murs, Ensemble »

Le patient dans sa complexité de parcours de vie ne se réduit pas à son état de santé. La communauté hospitalière ne se résume pas à son expertise technique. L’industrie n’est pas seulement une unité de production, elle peut être citoyenne et mécène. Pour lier ces trois univers dans un projet collectif, le CHU de Rouen a sollicité un artiste photographe, Grégoire Korganow. Son travail intitulé « Au-delà des murs, Ensemble » présente 10 grands formats où les patients du service d’oncologie se retrouvent dans le paysage ressource qu’ils ont choisi aux côtés de soignants, salariés, chefs d’entreprises sans qu’aucune tenue ne puisse deviner le statut des personnes, l’important étant d’être ensemble. L’exposition itinérante sera accueillie par les 3 entreprises partenaires jusqu’au printemps 2016..

Des éclairs protéinés pour personnes âgées dénutries : une recette Rouennaise

Des éclairs au café et au chocolat alléchants, riches en protéines et bons pour la santé des seniors – Une première en France ! Ces desserts leur donnent l’envie de se réalimenter. La nouvelle gamme de pâtisseries proposée aux personnes âgées dénutries par un géant de la restauration collective a été inventée et concoctée par une équipe de professionnels de la restauration du CHU‐Hôpitaux de Rouen. Récompensés par le Trophée de l’Agroalimentaire 2015, Art culinaire, mention silver économie, en Normandie, ces desserts dopés aux protéines

La peau comme un tableau

L’épiderme comme dénominateur commun. Trois plasticiennes exposent la surface des corps dans un lieu tout entier consacré aux soins. Jusqu’au 4 janvier 2016, « Epidermic » entre en conversation avec l’univers hospitalier, celui du CHU de Rouen tout entier dédié aux sciences et à la médecine -« disciplines tout aussi créatives que l’art » selon les trois invitées : Dominique De Beir, Catherine Larré et Frédérique Lucien. Pas si éloignés des salles de soins, leurs travaux expérimentent des variations photographiques et picturales autour du « moi-peau ». Cette enveloppe qui dit tant sur son contenu.

Cataracte, une chirurgie sous hypnose à Rouen, une 1ère en région

Le 29 septembre 2015, le CHU de Rouen réalisait une chirurgie de la cataracte sous hypnose. Une 1ère en Normandie ! … et un soulagement pour tous les patients qui redoutent une anesthésie locale et la perspective d’être allongés sur une table opératoire, le visage caché sous un champ opératoire.

Formation d’excellence par la simulation : le training center de Rouen

Symboliquement édifié au cœur du campus hospitalo-universitaire, entre le CHU-hôpitaux de Rouen et la faculté de Médecine et pharmacie, sur le Pôle Rouen innovation santé, le medical training center entre dans sa phase construction. La première pierre a été posée le 4 septembre 2015. L’occasion pour l’établissement de faire connaître ce nouvel équipement au service d’une formation de pointe : 3 000m² sur 3 niveaux, une architecture futuriste…

A Rouen, la chirurgie ambulatoire pédiatrique fête ses 30 ans et élargit son offre

Lors de sa création en 1985, l’unité ambulatoire de chirurgie pédiatrique, était particulièrement innovante en France. En effet, si le principe de «l’hospitalisation de jour» était acquis et même déjà développé dans plusieurs villes françaises, en revanche il existait peu d’unités fonctionnelles uniquement dédiées aux enfants opérés le matin et qui rentraient chez eux le soir. Dans ce domaine Rouen a fait office de précurseur.

Rouen-Tunis : un partenariat inspiré par le prix Nobel Charles Nicolle

L’importante délégation de l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis en visite au CHU de Rouen confirme les liens étroits de solidarité qui unissent les deux partenaires. L’accord concerne tout particulièrement les services d’urologie des deux établissements. Les quatre chefs d’unités de soins du service d’urologie sont venus poursuivre le travail en binômes avec leurs collègues rouennais.

Personnes âgées : renouer le dialogue par la danse

Spectatrice d’un émouvant ballet, le Dr Karine Guignery-Kadri, gériatre au CHU-Hôpitaux de Rouen, assiste à l’éclosion de moments d’osmose entre les personnes âgées à l’équilibre fragile et parfois même lourdement handicapée et des danseurs : « Un résident, qui se déplace habituellement avec une aide technique, va s’en séparer et entreprendre des pas de danse avec l’artiste en toute sérénité ; un autre, confiné au lit, pourra tendre sa main en réponse à un geste ». Petits miracles insufflés par les elfes du Studio.