CHU Saint-Étienne

Présentation

Le CHU de Saint-Étienne est un pôle de référence hospitalo-universitaire dans de nombreuses disciplines, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le CHU stéphanois est également l’établissement support du GHT Loire, un des plus grands GHT de France en nombre d’établissements.

Centre de référence dans de nombreuses disciplines, le CHU de Saint-Étienne assure une fonction de recours et favorise par son partenariat avec l’université et les grandes écoles stéphanoises, comme l’École Nationale Supérieure des Mines, l’innovation, le progrès des méthodes diagnostiques et thérapeutiques ainsi que leur diffusion.

Il assure également une mission de soins de proximité au bénéfice de l’agglomération stéphanoise en liaison avec divers acteurs et dans une logique de réseau de soins.

Le CHU de Saint-Étienne a développé de nombreux pôles d’excellence. C’est ainsi qu’il a été l’un des premiers centres français initiateurs du traitement de la dégénérescence maculaire et un pionnier de la transplantation rénale. Il a particulièrement développé des thèmes comme la thrombose, la douleur corticale, l’IRM fonctionnelle, la bronchoscopie diagnostique et thérapeutique, la prise en charge pluridisciplinaire des accidents vasculaires cérébraux (AVC), les troubles du comportement alimentaire, le traitement des mélanomes, la prise en charge des malformations thoraciques…

Il a été le premier site labellisé en Rhône-Alpes pour la maladie d’Alzheimer et la prise en charge de la sclérose latérale amyotrophique.

Depuis 2012, le CHU de Saint-Etienne est également coordonnateur du Centre national de référence de l’AVC de l’enfant.

Le CHU de Saint-Étienne est labellisé pour 38 centres de compétences en maladies rares (CCMR). Cette labellisation permet de poursuivre les actions de recherche et d’accueil au quotidien afin de proposer la meilleure offre de soins aux patients atteints de ces maladies.

Le pôle Couple, Mère Et Enfant (CMEE) totalise 17 centres de compétences : anomalies du développement et syndrome malformatif du Sud-Est, surdités génétiques, déficits Immunitaires héréditaires, maladies rénales héréditaires de l’enfant et de l’adulte…

Le pôle Tête et Cou, le pôle Gériatrie et Médecine Interne, le pôle Neurologie-Ostéo-Locomoteur », les services de Médecine vasculaire et thérapeutique, de Dermatologie et de Chirurgie cardio-vasculaire sont les autres pôles d’excellence reconnus par cette labellisation.

Le CHU de Saint-Etienne constituera, après la fusion avec l’Institut de cancérologie Lucien Neuwirth un pôle territorial et universitaire de cancérologie. Ce pôle a vocation à organiser en cancérologie les activités de recours, recherche et innovation en lien avec l’ensemble des partenaires hospitaliers publics et privés du bassin. Le CHU fait partie également du réseau régional de cancérologie Rhône-Alpes avec les CHU de Lyon et de Grenoble et du CLARA (Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône Alpes).

En 2013, le CHU a bénéficié d’une première mondiale grâce à son équipe de chirurgie cardio-vasculaire qui a réalisé un remplacement de la valve aortique par voie exclusivement endoscopique.

En 2014, une première européenne a été réalisée par son équipe de chirurgie digestive qui a effectué une colectomie totale par cœlioscopie pour la première fois en ambulatoire.

En 2016, le 1er centre référent national des Troubles du Comportement Alimentaires a ouvert ses portes au CHU de Saint-Etienne.

Depuis, plusieurs autres premières mondiales, européennes et nationales ont été réalisées par ses équipes grâce des équipements de pointe, de très haute performance.

Les activités MCO-Urgences ont progressivement été regroupées sur le site de l’Hôpital Nord, avec la faculté de médecine et les laboratoires de recherche. Les activités dédiées à l’autonomie et aux personnes âgées sont concentrées à l’Hôpital Bellevue, avec le campus paramédical.

Dans cette logique le Campus Santé Innovations a été implanté à l’Hôpital Nord : faculté de médecine neuve, centre ingénierie et santé avec l’école des mines, institut régional de médecine et d’ingénierie du sport avec l’université. Ce campus conforte le positionnement du CHU comme pôle d’excellence autour du soin, de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation technologique.

Le site de l’Hôpital Bellevue s’organise autour de l’autonomie et de la prise en charge de la personne âgée, dans la dynamique du Gérontopôle régional créé à Saint-Etienne.

Le schéma directeur immobilier « CHU à deux sites » prévoit le regroupement du CHU sur deux sites avec :

  • La modernisation du pôle Couple, Mère Et Enfant ;
  • L’extension de la psychiatrie sur le site Nord ;
  • La construction de locaux neufs en gériatrie sur le site de Bellevue

 

Infos pratiques

https://www.chu-st-etienne.fr/

CHU Saint-Etienne

42055 Saint Etienne
Cedex 2

04 77 82 80 00

Service Communication

Isabelle ZEDDA
04 77 12 70 13
isabelle.zedda@chu-st-etienne.fr

Gouvernance

Président du Conseil de Surveillance :
Gaël PERDRIAU

Directeur Général, Président du Directoire :
Olivier BOSSARD

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
PR Thierry THOMAS

Faculté

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine :
Pr Philippe BERTHELOT

Les articles du CHU Saint-Étienne

Un nouvel espace pour l’accueil et l’information des usagers

Depuis le 18 mai 2009, un nouveau lieu d’accueil et de médiation a vu le jour dans le hall principal de l’Hôpital Nord « l’Espace des usagers ». Sa vocation : aider les usagers, acteurs de leur santé, à devenir des partenaires à part entière des professionnels hospitaliers.

Une unité Neuro-Vasculaire pour prendre en charge les AVC

L’accident vasculaire cérébral (AVC) constitue dans les pays occidentaux un véritable problème de santé publique : 130 000 nouveaux cas surviennent chaque année en France, un chiffre qui va s’aggraver avec le vieillissement de la population. Pourtant la prise en charge dans une unité spécialisée réduit de 30 % la mortalité et la sévérité du handicap. C’est pourquoi le CHU de Saint-Etienne s’est doté depuis peu d’une unité Neuro-Vasculaire (UNV).

Un scanner bi-tube : imager le coeur entre deux battements

Première en région Rhône-Alpes : le service de radiologie centrale du CHU de Saint-Etienne vient d’acquérir un scanner bi-tube capable de capturer l’image du coeur plus vite que son battement (83 millisecondes) ; une performance deux fois supérieure à n’importe quel scanner monotube. Grâce à cette avancée technologique, les patients évitent la ponction artérielle ou l’injection de bêta bloquants.

Une toute nouvelle unité mobile au sein de la filière Alzheimer

Créée en janvier 2009 par le service de Gérontologie clinique, l’Unité de Prise en charge Extrahospitalière de la Précarité Cognitive, encore appelée UPEPC vient compléter la filière de soins Alzheimer et syndromes apparentés du CHU. Son offre de soins comprend des consultations mémoire, un hôpital de jour et une hospitalisation complète en NeuroPsychogériatrie. Et différence notable par rapport aux autres unités mobiles : l’équipe* se déplace chez les patients. Son objectif : privilégier le maintien à domicile et surtout éviter les transferts inadaptés.

Le CHU expérimente une nouvelle forme de management

Le 17 février dernier, Robert Reichert, directeur général du CHU, et Khaled Bouabdallah, président de l’Université Jean Monnet, ont signé une convention de partenariat qui constitue une première en France. En effet, cette convention va permettre d’expérimenter au CHU de Saint-Etienne un nouveau modèle de management, sous la conduite du Centre de Recherche et de Compétences en Logistique Hospitalière (CERCLH), dirigé par Eric Marcon.

Un réseau pour une meilleure sécurité de la mère et de l’enfant

Un réseau de professionnels, répartis sur tout le département de la Loire et celui du nord de l’Ardèche, a été constitué pour accompagner et guider les parents, de la conception à la naissance de leur enfant. Ils s’engagent à les faire bénéficier de tous les moyens et de toutes les compétences disponibles pour la surveillance de la grossesse, la sécurité de l’accouchement et les soins nécessaires au nouveau-né. Le réseau de santé en périnatalité, formalisé par la signature d’une convention le 3 décembre 2008, assure une prise en charge coordonnée et graduée de la mère et de l’enfant.