CHU Tours

Présentation

Le CHRU de Tours est le seul CHRU de la région Centre-Val de Loire. Il est également le 1er employeur de la région avec ses 10 000 professionnels. Au quotidien, il décline sa triple mission : le soin, la recherche et l’enseignement.

Il prend en charge 50.1% des séjours du département d’Indre-et-Loire. Avec 1556 lits et 339 places disponibles en moyenne chaque jour, le CHRU de Tours hospitalise 1627 patients et accueille 1322 patients en consultations externes, soit 40% de l’activité (chirurgie ambulatoire).

Le CHRU de Tours fait partie du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) de Touraine-Val de Loire qui est composé de 34 établissements et 2 associations : 7 centres hospitaliers ; 16 EHPAD ; 2 HAD ; 5 SSR ; 4 cliniques psychiatriques ; l’Association Départementale des Adolescents et SOS Médecins.

Très investi dans la recherche, le CHRU de Tours est doté de 10 équipes de recherche en biologie santé et 69 centres labellisés prenant en charge les maladies rares. Intégré au groupement des hôpitaux universitaires du Grand Ouest (HUGO), dont il est un des établissements phare, il porte trois Fédérations Hospitalo-universitaires (FHU).

En mai 2020, le CHRU de Tours crée pour la première fois en France, un CFA en santé. En effet, cet établissement permet de former en apprentissage de futurs professionnels à des métiers de la santé (ex : ambulanciers, aides-soigniants, secrétaire médicale, préparateur en pharmacie, etc.). Ce CFA vient compléter les 10 écoles et instituts de formation existants. Ce sont pas moins de 1150 professionnels qui sortent formés chaque année.

Engagé dans une vaste restructuration, le CHRU, aujourd’hui dispersé sur cinq sites (Bretonneau, Trousseau, Clocheville, l’Ermitage, la Clinique Psychiatrique Universitaire), sera regroupé sur deux, à l’horizon 2026. Ce projet, baptisé Horizon 2026 doit permettre aux équipes hospitalo-universitaires de conserver le niveau d’excellence qui est le leur.

Infos pratiques

https://www.chu-tours.fr/

CHU Tours

  • Bretonneau
  • Trousseau
  • Clocheville
  • L’Ermitage
  • La CPU

37044 Tours Cedex 9

02 47 47 47 47

Direction de la Communication :
Mme Pauline Bernard
02 47 47 75 75
dir.comm@chu-tours.fr

Gouvernance

Directrice Générale du CHRU de Tours, Présidente de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU :
Marie-Noëlle Gerain Breuzard

Président de la Commission Médicale d’Établissement :
Professeur Frédéric Patat

Président du Conseil de Surveillance :
M. Emmanuel Denis

Facultés

Doyen de la Faculté de Médecine :
Professeur Patrice Diot

Vice-doyen :
Professeur Henri Marret

Doyenne de la Faculté de Pharmacie :
Professeure Véronique Maupoil-David

Vice-doyenne :
M. Hervé Marchais

Les articles du CHU Tours

DR : CHRU de Tours

Egalité femme – homme : des avancées significatives

Le 8 mars dernier, on célébrait les femmes et leurs droits dans le monde. Comme dans d’autres milieux professionnels, les CHU ont tenu à valoriser celles qui font leur quotidien. Mais ces derniers ne se cantonnent pas à de l’affichage. Dans des établissements où parfois 80% des salariés sont des professionnelles, on s’engage à tendre vers plus de mixité, à favoriser l’accès des femmes aux postes à responsabilité, ou à sensibiliser sur les questions de violences sexistes. Exemples avec le CHU de Tours, qui vient de signer une charte ambitieuse et inédite de promotion de l’égalité femme – homme, et celui de Clermont Ferrand, dont un plan d’actions sur le sujet est en cours de déploiement.

Bien vivre l’après-accouchement, une étude lancée par Tours

Heureux événement attendu par toute une famille ou expérience singulière et psychologiquement traumatisante, l’accouchement est vécu de façon hétérogène par les couples. Pour mieux comprendre la subjectivité de ce vécu durant la première année du post-partum (1 à 12 mois du post-partum), l’importance du soutien social et les sentiments qu’éveille la relation au nourrisson, une équipe équipe de recherche du CHRU de Tours lance une grande enquête sur le bien-être des femmes et de leur partenaire après l’accouchement.
précocement

Chikungunya : une équipe tourangelle impliquée dans une avancée significative

Des équipes françaises de recherche ont identifié une protéine de première importance dans la réplication du virus chikungunya, parmi elles, l’équipe tourangelle INSERM U 966 – Morphogénèse et antigénicité du V.I.H. et des virus des hépatites, dirigée par le Pr Philippe Roingeard. Les résultats de ces travaux prometteurs ont été publiés dans la revue Nature*.

Le CHU de Tours, Centre d’excellence pour l’autisme

Le projet EXAC-T, porté par le CHU de Tours, obtient la labellisation Centre d’excellence dans le domaine de l’autisme et des troubles du neuro-développement. Une distinction qui salue l’implication et l’expertise des équipes tourangelles en matière de recherche, de soins et de formations sur l’autisme.

Le DG du CHU est une femme #7: à Tours, Marie-Noëlle Gerain-Breuzard

« J’entends encore beaucoup que nous avons été nommées parce que nous sommes des femmes», relève Marie-Noëlle Gerain-Breuzard. La directrice générale du CHU de Tours et membre du bureau de la Conférence des directeurs généraux de CHU, évoque le management spécifique du CHU, une grande maison qui compte parfois plus de 10 000 salariés et qui ne se dirige pas seul, même si au final un seul ou une seule prend la décision…

EOS, la radiologie ultra-basses doses arrive à Tours

Le CHU de Tours inaugure son nouveau système de Radiographie très basse dose EOS, à l’hôpital Clocheville. Ce système innovant délivre des doses de rayons X bien plus faibles aux patients, ce qui constitue un enjeu majeur de radioprotection pour la population pédiatrique, particulièrement exposée. A Tours, où le CHU est le seul établissement du Centre-Val de Loire à posséder cette technologie, 3 000 enfants et 600 adultes sont concernés. Pour financer cet équipement d’un montant de 550.000 euros, l’établissement a eu recours à son Fonds de dotation à hauteur de 20%.

Chirurgie cardiaque pédiatrique : la technique Ozaki pratiquée à Tours, une 1ère

A l’affût des nouvelles techniques de chirurgie cardiaque pédiatrisue développées partout dans le monde, l’équipe des Docteurs Neville et El Arid surveille leurs évaluations et quand elles font leurs preuves, elle se forme pour en faire bénéficier les enfants. C’est ainsi qu’elles ont repéré la technique japonaise Ozaki , du nom du nom de son concepteur. Il s’agit d’une reconstruction de la valve aortiquintégrale avec du tissu autologue. Le Dr El Arid s’est rendu auprès du Pr Ozaki pour se former. Suite à cet enseignement, l’équipe a proposé à une famille cette technique innovante, moins agressive. Les parents ont immédiatement accepté l’offre et la première procédure pédiatrique dite d’Ozaki en France a eu lieu en décembre 2018

2026 : le CHU de Tours regroupe ses activités sur 2 sites Trousseau et Bretonneau

400 millions d’euros – dont 75 M€ financés par l’Etat, c’est le montant du programme immobilier qui fera de Tours un CHU bi-site. Le regroupement de ses activités et services sur le Nouvel Hôpital Trousseau et sur Bretonneau est l’occasion de repenser l’organisation générale. Les patients vont bénéficier d’une amélioration continue de l’accueil et de la prise en charge. Les personnels se verront offrir une meilleure qualité de vie au travail. Quant à la recherche-innovation, elle sera dynamisée par la création d’un campus hospitalo-universitaire.