10 000 personnes savourent la soupe Monsieur Paul

Durant la Biennale Internationale du Goût (BIG*) qui se déroule du 24 au 28 Janvier 2015, une série d'événements gastronomiques autour du bon et du bien manger transforment la capitale des Gaules en une gigantesque brasserie. Parmi les animations proposées, "la soupe étoilée de M. Paul" (Bocuse) préparée pour 10 000 lyonnais par l’équipe de restauration de la plus grande cuisine hospitalière d’Europe*.

Durant la Biennale Internationale du Goût (BIG*) qui se déroule du 24 au 28 Janvier 2015, une série d’événements gastronomiques autour du bon et du bien manger transforment la capitale des Gaules en une gigantesque brasserie. Parmi les animations proposées, "la soupe étoilée de M. Paul" (Bocuse) préparée pour 10 000 lyonnais par l’équipe de restauration de la plus grande cuisine hospitalière d’Europe*.
Près de 3 000 litres cuisinés en 12h par les HCL, partenaires de BIG, le " off " du célèbre salon professionnel international de la restauration, de l’alimentation et de l’hôtellerie (le Sirha).
A Lyon, seule la cuisine des HCL était en capacité de préparer de telles quantités, dans le respect de la qualité et des normes d’hygiène. C’est sous la houlette du chef exécutif de Paul Bocuse que l’équipe de l’Unité Centrale de Production Alimentaire des HCL emmenée par Christophe Muller s’est lancée dans la préparation des 10 000 portions du célèbre consommé dans lequel ont infusé de la joue de bœuf, des pommes de terre, poireaux, potimarrons, lentilles, macaronis, navets noirs…
L’occasion était trop belle et le CHU l’a saisie pour présenter l’unité de production alimentaire qui préparent près de 5 000 000 de repas annuels pour les patients et personnels cuisinés 365 jours/an.
Les Hospices Civils de Lyon, 2ème CHU de France, disposent de la plus grande cuisine hospitalière de France. Un outil de production de plus de 4 500m2 localisés à Saint Priest et mis en service en septembre 2010. Chaque jour 6 types de menus sont élaborés pour les patients et adaptés à 37 profils alimentaires eux-mêmes potentiellement déclinables sur 5 textures, soit en moyenne quotidiennement 50 menus différents servis  sur l’ensemble des 13 hôpitaux.
La cuisine XXL est dotée d’une batterie de plus de 14 fours, de 10 à 20 niveaux, 7 sauteuses, 8 marmites de plus de 200 litres de capacité.
Les HCL ne sont pas à leur 1ère collaboration avec le célèbre chef puisqu’ils travaillent avec l’Institut Paul Bocuse, à un livre de recettes pour les personnes greffées et sur l’amélioration de la présentation des repas.
La recette pour 80 personnes est disponible sur regal.fr ! http://www.regal.fr/recettes/plats/la-soupe-de-monsieur-paul-5639
Patrimoine de l’humanité
Le lecteur savourera cette note qui couronne l’article comme une cerise sur un gâteau : le repas gastronomique à la française est inscrit au patrimoine de l’humanité depuis 2010 ! Respect !
 
* Cet événement grand public se déroule dans le tube (appellation locale du tunnel de la Croix-Rousse) le 24 janvier 2015. Au menu : dégustations, présentations de produits régionaux, mini-restaurants, installation d’un plateau de fromage le plus grand du monde,  rencontre avec des producteurs et des chefs et distribution de la soupe de Monsieur Paul.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.