10 ans de lutte contre le VIH

A l'occasion du SIDACTION, le Centre d'Information et de Soins d'Immunodéficience Humaine (CISIH) de l'hôpital de la Conception, dirigé par le Pr Hervé GALLAIS relate les énormes progrès réalisés ces dix dernières années grâce à une stratégie thérapeutique innovante. Son approche repose principalement sur la prise en charge médicale multidisciplinaire, l'utilisation des traitements dernière génération et la collaboration avec les associations.

A l’occasion du SIDACTION, le Centre d’Information et de Soins d’Immunodéficience Humaine (CISIH) de l’hôpital de la Conception, dirigé par le Pr Hervé GALLAIS relate les énormes progrès réalisés ces dix dernières années grâce à une stratégie thérapeutique innovante. Son approche repose principalement sur la prise en charge médicale multidisciplinaire, l’utilisation des traitements dernière génération et la collaboration avec les associations.

Le CISIH de la Conception est l’un des services hospitaliers français les plus actifs, qui suit chaque année plus de 1500 patients contaminés par le VIH. Depuis 10 ans, les traitements et la stratégie privilégiés par le service ont entraîné une importante augmentation du nombre de patients ayant restauré leur immunité : en 1993, 35% des patients présentaient après le traitement une immuno-dépression, en 2005 ils ne sont plus que 13%.

Comme le démontrent ces chiffres, les choix du CISIH de la Conception ont un retentissement direct sur la santé des patients grâce notamment à l’adaptation des traitements et à la participation du service à de nombreux protocoles thérapeutiques de l’Agence Nationale de Recherche sur le SIDA (ANRS) et de l’industrie pharmaceutique. Une approche qui a permis de sauver certains patients grâce à l’obtention de molécules innovantes parfois un an avant leur commercialisation.

Aujourd’hui, l’espérance et la qualité de vie des patients se sont considérablement améliorées.

Les modalités de prise en charge se sont modifiées et s’appuient sur une équipe pluridisciplinaire (médecins, psychologue, assistante sociale, infirmière&) regroupée dans un même lieu, sur un réseau ville- hôpital actif et une prise en charge humaine qui englobe la dimension sociale.

Contact: Dr Isabelle RAVAUX – 04.91.72.26.28 et 06.61.87.47.33

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.