10 équipes d’exception pour les 10 ans des Victoires de la médecine

Pour célébrer leur 10ème anniversaire, les Victoires de la médecine 2011 mettent à l’honneur 10 équipes d’exception porteuses d’espoir pour les 10 années à venir. La manifestation aura lieu le 26 novembre prochain à 17h00 à l’université Paris Descartes en présence de son président, le Pr Axel Kahn et de nombreuses personnalités du monde de la recherche et de la santé.

Pour célébrer leur 10ème anniversaire, les Victoires de la médecine 2011 mettent à l’honneur 10 équipes d’exception porteuses d’espoir pour les 10 années à venir. La manifestation aura lieu le 26 novembre prochain  à 17h00 à l’université Paris Descartes en présence de son président, le Pr Axel Kahn et de nombreuses personnalités du monde de la recherche et de la santé.

Symboles de la médecine de demain, ces pôles d’excellence ont été choisis parmi les IHU, labex et cohortes distingués dans le cadre des Investissements d’Avenir. Outre les six IHU, un jury composé des représentants des CHU et de l’Inserm  et un vote en ligne des médecins ont  permis de retenir trois labex parmi les 23 lauréats du Grand Emprunt et une cohorte parmi les dix.

Avec des reportages  et des interviews des dix lauréats en plateau, les Victoires de la médecine proposent de parcourir les grandes voies de la médecine de demain et de la recherche biomédicale française. « Nous avons conscience d’intervenir sur un sujet complexe, commente Philippe Berrebi, producteur des Victoires de la médecine. Avec l’appui de nos partenaires, notre rôle de médiateur consiste à tenter d’expliquer les enjeux des recherches et à montrer leur importance pour les générations futures. Nous pouvons aussi être les témoins de grands mouvements, comme celui du décloisonnement de la recherche, entre le privé et le public, par exemple, ou entre le fondamental et la clinique ».

Alain Hériaud, président de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU

«Dans cette grande aventure médicale, les CHU jouent un rôle pivot en tant que lieux privilégiés de recherche clinique. En consacrant en cette période difficile, plus de 2 milliards d’euros*, l’opération Investissement d’Avenir a fait de la Connaissance sa priorité numéro 1. Elle mise sur le potentiel d’innovation thérapeutique des équipes hospitalo-universitaires et des laboratoires et sur leurs capacités à concevoir des projets de dimension internationale. Pouvoir présenter la contribution des CHU à cette dynamique nationale lors des Victoires de la Médecine 2011 est un signe fort de reconnaissance de notre engagement dans la Recherche.»

André Syrota, président de l’Inserm

L’Inserm salue une initiative qui illustre l’excellence de la recherche biomédicale française mais aussi le renforcement de celle-ci dans un contexte toujours plus intense de compétition. En consacrant leur 10 ème édition aux investissements d’avenir, les Victoires de la médecine contribuent à mieux faire connaitre la qualité de nos équipes ainsi que les moyens mis en oeuvre afin de préparer les infrastructures et les programmes qui favoriseront les découvertes de demain"

*Labex
Opération la plus structurante du Grand Emprunt, les Laboratoires d’excellence (Labex) 2010 et 2011 bénéficient d’une dotation d’1 milliard d’euros dont 100 millions sont consommables. Ils sont constitués à partir de laboratoires et d’équipes pouvant appartenir à des organismes différents. Objectif : la création de très gros laboratoires pouvant faire jeu égal avec leurs homologues étrangers

IHU
Les 6 Instituts Hospitalo-Universitaires (IHU) lauréats et les 6 IHU prometteurs se verront alloués 850 millions d’euros dont 170 millions sont consommables. Objectif : la création des campus hospitalo-universitaires à rayonnement mondial répondant aux grands enjeux de santé publique de demain

Cohortes
Dotées d’une enveloppe de 200 millions, les cohortes ont pour objet l’étude épidémiologique d’une population spécifique dans le but de déterminer les facteurs de risques associés à la survenue d’une pathologie et de quantifier cette association.

Correspondance Victoires de la médecine Tél : 01 40 87 70 00

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.