100 millions de gains sur les achats : l’ambition 2014 du groupement UniHA

Avec plus de 43 millions d’économie pour 6 milliards d’euros d’achats hospitaliers contractés par 56 hôpitaux français dont la totalité des 32 CHRU, UniHA affiche une performance de 0,7% en 2012. Un taux de gains qui devrait plus que doubler en 2014 pour atteindre les 1,7%. Pour atteindre cet objectif, le premier réseau d’achats groupés de l’hospitalisation publique et premier acheteur public ambitionne d’élargir son champ d’intervention et le nombre de ses membres et de conforter son expertise en matière de mutualisation, de massification et de soutien à la performance achat des hôpitaux.

Avec plus de 43 millions d’économie pour 6 milliards d’euros d’achats hospitaliers contractés par  56 hôpitaux français dont la totalité des 32 CHRU, UniHA affiche une performance de 0,7%  en 2012. Un taux de gains qui devrait plus que doubler en 2014 pour atteindre les 1,7%. Pour atteindre cet objectif, le premier réseau d’achats groupés de l’hospitalisation publique et premier acheteur public ambitionne d’élargir son champ d’intervention et le nombre de ses membres et de conforter son expertise en matière de mutualisation, de massification et de soutien à la performance achat des hôpitaux.
Le groupement s’engage sur de nouveaux segments peu investis mais à fort potentiel et encore peu couverts, tels que les dispositifs médicaux, l’ingénierie biomédicale, les prestations intellectuelles ou encore l’installation-maintenance d’équipements techniques et l’énergie (fourniture, économies d’énergie, maintenances des réseaux de chauffage et production d’eau chaude sanitaire…) Le développement des achats de Dispositifs Médicaux Implantables (DMI) ou d’équipements biomédicaux met à sa portée l’objectif assigné des cent millions d’euros de gains sur achat en 2014.
Sa maturité le conduit également à renforcer la qualité de services aux établissements membres et à augmenter le nombre d’adhésions à ses marchés. Créée en 2012, sa  centrale d’achat facilite l’adhésion des hôpitaux en cours ou pas de procédure d’achat. Elle intervient sur l’ensemble des gros investissements, notamment de matériel médical, dont la synchronisation annuelle reste difficile à mettre en place. Avec cette centrale d’achat, UniHA a pris la décision d’investir dans le domaine des prestations intellectuelles, conseils et services de formation en attribuant en juin 2012 trois marchés portant sur la sécurisation juridique des marchés publics, l’audit et l’accompagnement à la performance achats et la préparation à la certification des comptes.
Enfin, UniHA s’engage aussi à construire une relation fournisseur tournée vers l’innovation, conforme à l’esprit du Rapport Gallois qui préconise d’orienter une partie de la commande publique vers des innovations ou des prototypes élaborés par des PME. Le groupement va s’attacher à créer les conditions d’une collaboration réussie avec les PME innovantes dans le respect du Code des Marchés Publics et du principe d’un égal accès à la commande publique. La construction de ce modèle, nécessaire à tout progrès réel et durable, apparaît comme une priorité pour 2013.
La politique d’achats au cœur des enjeux de compétitivité
Au moment où le Parlement adopte en deuxième lecture le PLFSS 2013, UniHA a réuni ses membres en Assemblée Générale, le 27 novembre 2012 à Paris, pour donner un nouvel élan à la consolidation des gains sur achats et répondre aux ambitions du programme PHARE. Ce plan vise à optimiser le deuxième poste de dépense des établissements et fixe un objectif de gain de 3 %. UniHA doit contribuer pour moitié à ces économies, soit 80 M€ en 2013 puis 100 M€ en 2014.
La Direction Générale de l’Offre de Soins (ministère de la Santé) a par ailleurs mandaté UniHA pour piloter des projets d’intérêt national au nom de l’ensemble des établissements hospitaliers, auprès de l’Etablissement Français du Sang, premier fournisseur des hôpitaux français, comme auprès de La Poste.
En savoir plus sur UniHA 
UniHA est un Groupement de Coopération Sanitaire, créé à l’initiative des hôpitaux publics : les Centres Hospitaliers Universitaires, rejoints par les hôpitaux français parmi les plus importants.
Ils ont construit ensemble UniHA autour d’intérêts communs indissociables : développer la performance achat et capitaliser puis diffuser les bonnes pratiques.
UniHA a pour vocation d’optimiser les achats de ces 56 établissements, qui représentent environ 6 milliards d’euros annuels d’achats, contribuant ainsi à offrir à nos concitoyens les meilleurs traitements disponibles, à décliner un service hospitalier de haute qualité et à préserver un égal accès aux soins.
Chiffres clés
– Périmètre d’achats du groupement en 2012 : 1,8 Mds€ HT (1,521 Mds € en 2011).
– Gains réalisés pour l’année 2012 : près de 50 millions d’euros.
– Volume d’achat potentiel des CHU et grands CH membres du GCS : estimé à 6 milliards d’euros.
– Volume d’achats potentiel de l’ensemble des hôpitaux publics et établissements médico-sociaux : estimé à 18 milliards d’euros.
– 126 marchés actifs.
– Création : 2005.
– UniHA a mis en place 15 filières d’achat hospitalier.
– Effectif total salariés du siège : 11 personnes (7 à Lyon, 4 à Tours).
Organigramme
Le Comité de Direction
Président Jean-Olivier Arnaud, Directeur Général CHU de Nîmes
Vice-présidents
Pr Olivier Jonquet, Réanimateur – Président de CME – CHU de Montpellier Philippe Jahan, Directeur – CH de Valenciennes
Membres
Dr Philippe Cuingnet, Radiologue – Président de CME – CH de Valenciennes
Evelyne Duplissy, Pharmacien – CH de Perpignan
Sandra Wisniewski, Pharmacien – CHU de Strasbourg
Marc-Pascal Lambert, Pharmacien – AP-H Marseille – Coordonnateur filière "Produits de Santé"
Jean-François Caillat, Directeur Général Adjoint – CHU d’Angers
Hélios Llanas, Directeur des achats – CHU de Bordeaux
Laurent Zaderatzky, Directeur adjoint en charge des ressources physiques – CH de Lens
Philippe Pin, Directeur des Achats – HC Lyon – Coordonnateur filière "HISB"
Gilles Schmidt, Directeur des Ressources Matérielles CHI-Eure-Seine 
Bruno Carrière, Directeur, et Julie Bourgueil, Directrice Adjointe -représentants de la direction d’UniHA :
Contact presse : Jean Remy – Tél. 0675913815 – jean.remy@intelligible.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.