100M€ pour restructurer l’hôpital de Saint-Pierre

Construction de 20 000 m2, réhabilitation de 18 000 m2 pour une capacité de 490 lits et places. Le bâtiment central de l'hôpital Saint-Pierre fait peau neuve. Il regroupera les activités de médecine et de chirurgie autour d’un plateau technique de haut niveau. L'enjeu : offrir aux patients des conditions d'accueil conformes au plan de la sécurité incendie et de l’efficience médicale et développer de l’hospitalisation ambulatoire. Cet investissement d'ampleur est estimé à 100 M€ dont 35 M€ accordés selon un contrat de prêt conclu avec l’Agence Française de Développement (AFD).

Construction de 20 000 m2, réhabilitation de 18 000 m2 pour une capacité de 490 lits et places. Le bâtiment central de l’hôpital Saint-Pierre fait peau neuve. Il regroupera les activités de médecine et de chirurgie autour d’un plateau technique de haut niveau. L’enjeu : offrir aux patients des conditions d’accueil conformes au plan de la sécurité incendie et de l’efficience médicale et développer de l’hospitalisation ambulatoire. Cet investissement d’ampleur est estimé à 100 M€ dont 35 M€ accordés selon un contrat de prêt conclu avec l’Agence Française de Développement (AFD). 

Grâce au soutien de l’AFD, un taux très bonifié permettant de dégager une économie significative sur les annuités d’emprunt a pu être négocié. Ce financement s’intègre à l’accord-cadre de partenariat relatif à l’accompagnement du Plan pluriannuel d’investissement 2012-2019 du CHU signé entre l’AFD, le CHU et l’ARS le 28 mai 2014. .
Le calendrier prévisionnel du projet envisage un démarrage des travaux en novembre 2015.
Deux autres projets sont planifiés : le projet de soins de suite et de réadaptation de l’Hôpital du Tampon, la construction du bâtiment soins critiques de l’hôpital Félix Guyon.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.