14 juin : l’AP-HP à la conquête des Parisiens

« Un jour au cœur des hôpitaux » titre le carton de l’AP-HP, une invitation lancée pour le 14 juin aux 11 millions de Franciliens. Le programme de cette journée portes ouvertes est à l’image du 1er hôpital d’Europe, gigantesque et exceptionnel : 60 conférences et autant de visites et animations organisées dans plus de 30 hôpitaux parisiens et extra-muros.
« Un jour au cœur des hôpitaux » titre le carton de l’AP-HP, une invitation lancée pour le 14 juin aux 11 millions de Franciliens.  Le programme de cette journée portes ouvertes est à l’image du 1er hôpital d’Europe, gigantesque et exceptionnel : 60 conférences et autant de visites et animations organisées dans plus de 30 hôpitaux parisiens et extra-muros. 
De 11h00 à 17h00, le public découvrira les multiples facettes des hôpitaux, de la chirurgie sous hypnose à la prévention de l’asthme en passant par l’hospitalisation ambulatoire, les addictions ou la gériatrie et la prévention de la maladie d’Alzheimer.
Un point sera fait sur la médecine du futur avec la conférence sur les cœurs artificiels du Pr Carpentier, l’évolution des techniques d’imagerie, la neuroradiologie, l’oncogénétique ou la chronothérapie.
Plusieurs interventions sur l’éthique avec des rencontres en compagnie de Jean-Claude Ameisen, président du comité consultatif national d’éthique et d’Emmanuel Hirsch, directeur de l’Espace de réfléxion éthique Ile de France ou des questionnements sur La voix du patient, Peut-elle être une voix libre et autonome ? avec le Dr Véronique Fournier, responsable du Centre d’Ethique Clinique de l’hôpital Cochin, Etienne Caniard, Président de la Mutualité, Didier Sicard.
A la disposition du  public également des stands d’information : glaucome, maladie du sommeil, maladies cardio-vasculaires, ateliers d’info nutritions, prévention voyages, don d’organes, dépistage du diabète, gestes d’urgences…
Et pour ceux qui apprécient l’architecture et les nouvelles organisations hospitalières des visites guidées d’une maison d’Information en Santé, de nouveaux services de médecine nucléaire,  de cancérologie, d’un camion SMUR, d’une salle de cardiologie, d’une unité cognitivo comportementale, de blocs opératoires et de plateaux techniques de dernière génération, d’une IRM … Lieux d’excellence où se dispense une médecine de plus en plus personnalisée.
L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) est le Centre hospitalo-universitaire (CHU) d’Île-de-France. Ses 92 000 professionnels s’engagent à offrir à tous, 24h/24, des soins de grande qualité. Les 7 millions de personnes soignées chaque année bénéficient de traitement de pointe dans l’ensemble des disciplines médicales.
Retrouvez tous les programmes : href= »http://www.aphp.fr/le-14-juin-les-hopitaux-de-lap-hp-ouvrent-leurs-portes/ » target= »_blank »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.