1er centre de dépistage des grossesses à risques : PRIMAFACIE

Le service Maternité de l'hôpital Necker (AP-HP) inaugure jeudi 9 avril 2009 le centre de gestion des risques obstétricaux PRIMAFACIE : Prévention des RIsques MAternels et Foetaux par une Action de Conseil et d'Information Eclairée.

Le service Maternité de l’hôpital Necker (AP-HP) inaugure jeudi 9 avril 2009 le centre de gestion des risques obstétricaux PRIMAFACIE : Prévention des RIsques MAternels et Foetaux par une Action de Conseil et d’Information Eclairée.

Ce centre a pour mission de prévenir et dépister d’éventuelles complications maternelles ou foetales et de rassurer les femmes qui présentent une grossesse parfaitement physiologique. Pour cela il propose à toutes les femmes enceintes, sans restriction, de réaliser un bilan clinique, biologique et échographique entre la 11ème et la 14ème semaine d’aménorrhée : consultations, prises de sang, échographie…

Les examens et consultations sont proposés à chaque femme selon son profil à partir des données transmises dans un dossier médical et les résultats sont rendus le jour même.

Si besoin, ils pourront s’accompagner d’un suivi adapté : la mise en oeuvre de mesures de précaution et/ou de surveillance peuvent permettre de diminuer le risque de développement de certaines maladies.

Placée sous la responsabilité du Pr Yves Ville, PRIMAFACIE est une structure pilote hospitalo-universitaire de soins, de recherche et d’enseignement. En appliquant les recommandations les plus récentes de la Haute Autorité de Santé (HAS) il participe de façon innovante à la prise en charge des femmes enceintes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.