1er Congrès National en Santé Publique

Le soignant au coeur d'une (r)évolution culturelle. La Coordination générale des soins du CHU organise à Nice le Premier Congrès National de Santé Publique pour les soignants les 25 et 26 mars 2004 à l'espace Garibaldi à Nice.

Le soignant au coeur d’une (r)évolution culturelle.

La Coordination générale des soins du CHU organise à Nice le Premier Congrès National de Santé Publique pour les soignants les 25 et 26 mars 2004 à l’espace Garibaldi à Nice.

Ce congrès vise à promouvoir et à mettre en perspective les actions des soignants dans le domaine de la santé publique à l’hôpital, de coopérations et de conduite de projets.

En effet, l’hôpital vit de profondes transformations qui remettent en question le modèle biomédical classique et appellent de nouvelles pratiques dans l’organisation des soins et la relation soignants-soignés. La place des patients, de leurs familles et/ou des associations qui les représentent, est au coeur de ce nouveau mode de penser et de relation.

Certains soignants ont dores et déjà développé des actions pertinentes d’éducation et de promotion de santé au service de la population. Cependant, force est de constater que ces expériences sont souvent restées méconnues, peu valorisées et ont souffert d’un manque de soutien et de reconnaissance.
Lors du Congrès de santé publique, les soignants auront l’opportunité de parler de leurs expériences et mettre en lumière leurs réussites, leurs difficultés et leurs attentes.

Le congrès est aussi l’occasion d’un partage d’expériences entre libéraux et hospitaliers puisque l’un des enjeux majeurs dans le domaine de la santé est l’établissement de nouvelles relations et coordinations entre la ville et l’hôpital autour de projets de santé publique.

Le congrès se déroulera sur deux jours au Forum Garibaldi à Nice et regroupera des experts français et étrangers proposant une approche multidisciplinaire : médecins, soignants, chercheurs, universitaires, décideurs politiques, directeurs d’établissements hospitaliers.

Publics concernés : les Soignants, le personnel Médical et Paramédical

Inscription au :
Secrétariat du Congrès
Tél. 04 92 03 46 65
www.santepolis.com

Contact presse
Geneviève Robiquet
Chargée de communication
CHU Nice
Tél. 04 92 03 41 03
robiquet.g@chu-nice.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.