23 juin journée du don d’organes et anniversaire de la 1ère greffe pulmonaire

Le 23 juin 2010, lors de la journée nationale du don d'organes, l'AP-HM et France ADOT 13 s'unissent pour fêter le 22e anniversaire de la première transplantation pulmonaire réalisée à Marseille. La célébration se déroulera en présence des deux doyennes nationales des greffés pulmonaires. Aujourd'hui âgées de 36 et 38 ans, ces patientes ont été greffées à l'AP-HM en 1988 à 5 mois d'intervalle par le Pr Michel Noirclerc, chirurgien thoracique et par les Pr Dominique Metras, chirurgien cardiaque, tous deux pionniers de la greffe pulmonaire.

Le 23 juin 2010, lors de la journée nationale du don d’organes, l’AP-HM et France ADOT 13 s’unissent pour fêter le 22e anniversaire de la première transplantation pulmonaire réalisée à Marseille. La célébration se déroulera en présence des deux doyennes nationales des greffés pulmonaires. Aujourd’hui âgées de 36 et 38 ans, ces patientes ont été greffées à l’AP-HM en 1988 à 5 mois d’intervalle par le Pr Michel Noirclerc, chirurgien thoracique et par les Pr Dominique Metras, chirurgien cardiaque, tous deux pionniers de la greffe pulmonaire.

Entourée de nombreuses personnes transplantées, France ADOT 13 rendra hommage aux équipes médicales et au personnel soignant de l’AP-HM, pour l’excellence des soins, leur dévouement et plaidera en faveur du développement de cette activité essentielle. Pour rendre hommage à la grande chaîne de solidarité et de compétences qui rend possible de telles interventions, France ADOT 13 plantera symboliquement un olivier et offrira une plaque de marbre, témoignage de reconnaissance aux donneurs d’organes et à leurs familles.

Trop de malades en attente de greffe

Chaque année, le nombre de malades en attente de greffe augmente. En 2009, ils étaient près de 14 400 en France. Néanmoins, après une phase de développement très dynamique du nombre de greffes depuis 10 ans, l’activité se maintient globalement en 2009 au même niveau qu’en 2008, avec 1481 donneurs prélevés (contre 1 563 en 2008) et 4580 greffes réalisées (contre 4 620 en 2008), ce qui reste insuffisant au vu du nombre de patients en attente de greffe.

La greffe du poumon en progression
En 2009, la greffe pulmonaire est celle qui a présenté la plus forte progression depuis 2008, avec une augmentation de son activité de 18%. A l’AP-HM, en 2009, des greffes adultes et pédiatriques ont été réalisées : 93 de rein, 44 de foie, 26 de poumons, 20 de coeur et 1 de bloc coeur-poumons.

Les équipes médico-chirurgicales de greffe de l’AP-HM participent à toutes les étapes depuis le prélèvement, le transfert des organes, l’intervention de greffe et le suivi à long terme des patients transplantés, en étroite collaboration avec l’Agence de Biomédecine qui joue un rôle essentiel dans la coordination de chacune de ces étapes.

En savoir plus
France ADOT 13 , affiliée à France ADOT (Fédération d’Associations pour le Don d’Organes et de Tissus humains), a pour mission d’informer et sensibiliser le public sur le don d’organes, de tissus et de moelle osseuse.
http://www.france-adot.org
http://france-adot13.org

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.