2e Journée nationale HEPATITE B et C destinée aux patients et à leur entourage

A l'occasion de la 2ème journée d’information et d’échanges pour les patients souffrant d'hépatite B et C et leur entourage, le CHU de Nice organisait une rencontre ouverte à tous, le samedi 15 décembre 2012 de 10h00 à 12h00.


A l’occasion de la 2ème journée d’information et d’échanges pour les patients souffrant d’hépatite B et C et leur entourage, le CHU de Nice organisait une rencontre ouverte à tous, le samedi 15 décembre 2012 de 10h00 à 12h00. Cette matinée sera l’occasion pour le public de poser des questions aux médecins spécialistes, mais aussi de partager leurs expériences et vécus avec les autres participants. Désormais, les attentes des personnes malades et les difficultés qu’elles rencontrent en cours de traitement sont mieux prises en compte par les médecins et les équipes soignantes car elles sont un facteur important de compliance.Environ 500 000 français ont une infection chronique, par le virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C. Elle est responsable de près de 3 500 décès par an, soit 3 fois plus que ceux liés au VIH. La problématique des hépatites est, en Europe, principalement dominée par les hépatites chroniques B, C et D. Heureusement, le champ des hépatites virales a connu des progrès majeurs ces vingt dernières années, profitant de ceux de l’épidémiologie, de la virologie moléculaire et surtout des développements thérapeutiques. Aujourd’hui, il apparaît primordial de proposer aux personnes concernées (malades et proches)  des moments de recontres pour qu’elles puissent poser toutes leurs questions à une équipe médicale spécialisée et échanger entre elles.
Ces deuxièmes journées nationales d’information sont organisées sous l’égide de l’AFEF (Association Française pour l’Etude du Foie) et de la FPRH (Fédération nationale des Pôles de référence et Réseaux Hépatites), en partenariat avec l’association SOS Hépatites.

A Nice, cette réunion est organisée sous la responsabilité du Professeur TRAN de l’hôpital l’Archet II (Service Hépatologie), en partenariat avec SOS Hépatites. Des intervenants médicaux spécialisés répndront à toutes les questions des participants lors de cette matinée et feront le point sur les informations médicales récentes.  
Programme – Entrée gratuite

De 10h à 10h30
Dépistage des hépatites B et C, accompagnement des malades (Dr Denis Ouzan)
Observance du traitement de l’hépatite C (Pr  Albert Tran)
Les traitements du futur, un espoir de guérir tous les patients (Dr Patrick Delasalle)
De 10h30 à 12h00
Dialogue avec le public

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.