300 Ferrari contre le cancer

Les 2 et 3 juin, le circuit du Val de Vienne accueillera 300 Ferrari et 800 véhicules de prestige, pour un événement spectaculaire et unique en France « Sport et collection » au profit de la lutte contre le cancer. Organisé par l'association du même nom et le Rotary Club Civray Sud Vienne, cette manifestation conjugue amour du sport automobile et générosité.

Les 2 et 3 juin, le circuit du Val de Vienne accueillera 300 Ferrari et 800 véhicules de prestige, pour un événement spectaculaire et unique en France « Sport et collection » au profit de la lutte contre le cancer. Organisé par l’association du même nom et le Rotary Club Civray Sud Vienne, cette manifestation conjugue amour du sport automobile et générosité.

Depuis sa création en 1995, un million d’euros ont été recueillis et les dons ne cessent d’augmenter : ils ont plus que doublé en cinq ans pour atteindre 180 000 euros en 2006 ! Le CHU de Poitiers, à qui sont reversés les fruits de cette manifestation, a affecté ces moyens au financement de programmes de recherche notamment sur la leucémie myéloïde chronique, à l’acquisition d’une plate-forme de détection et d’identification des tumeurs basée sur l’analyse de l’ADN et la recherche sur les cellules souches.
L’objectif 2007 est de recueillir 200 000 euros afin de dépasser la barre du second million d’euros dans cinq ans et de financer une tumorothèque où des échantillons de tumeur seront maintenus à très basse température (-80 à – 196°C). Ce mode de conservation préserve les principales molécules du
tissu vivant (ADN, ARN et protéines) sans les altérer. L’étude de leurs composantes permettra d’affiner les critères pronostiques pour un meilleur diagnostic et un choix thérapeutique optimisé.

Cette manifestation s’adresse à tous. En 2006, 12 000 spectateurs sont venus assister à cette rencontre exceptionnelle.


Les ferraristes mettent leur passion au service d’une noble cause

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.