39 recrutements fermes : Brest pérennise l’emploi sur son site de Carhaix

Le CHRU de Brest vient de franchir un cap social en accélérant le recrutement définitif de 39 professionnels sur le site de Carhaix. Cette décision fait suite aux discussions avec les représentants du personnel organisées dans le cadre de la consolidation de postes. Après la fusion avec Carhaix, le CHRU a souhaité aligner les politiques sociales en vigueur dans les différents sites

Le CHRU de Brest vient de franchir un cap social en accélérant le recrutement définitif de 39 professionnels sur le site de Carhaix. Cette décision fait suite aux discussions avec les représentants du personnel organisées dans le cadre de la consolidation de postes. Après la fusion avec Carhaix, le CHRU a souhaité aligner les politiques sociales en vigueur dans les différents sites.
Ces 39 mises en stages concernent :
– 7 Infirmières diplômées d’Etat –IDE-
– 13 Aide-soignantes (+ 3 sur liste complémentaire)
– 10 Agents de service hospitalier –ASH-
– 1 Infirmières anesthésistes diplômées d’Etat –IADE-
– 1 conducteur ambulancier (+ 1 sur liste complémentaire)
– 4 cuisiniers
– 2 agents de bionettoyage
– 1 ouvrier
Ces titularisations se feront par le biais de concours, selon la procédure réglementaire. Cette démarche réduit nettement les durées de mises en stage (pour les IDE moins de 6 mois de contractuel, pour les AS moins de 2 ans ½ contre 4 ans ½ et pour les ASH, moins d’un an contre 5 ans).
En consolidant l’emploi sur Carhaix, le CHRU de Brest donne à cet hôpital  les moyens de préparer son développement à long terme. Le centre hospitalier régional et universitaire marque ainsi sa confiance dans le maintien à Carhaix d’une offre de soins de proximité, adaptée aux besoins de la population et alliant qualité et sécurité.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.