3ème Congrès de l’Association Francophone des Fentes Faciales

L'Association Francophone des Fentes Faciales tiendra son 3ème congrès à Nantes, les vendredi 1er et samedi 2 avril 2005 à la Faculté d'Odontologie, Amphithéâtre Ricordeau. Elle réunira tous les professionnels concernés par cette malformation congénitale de la face (chirurgiens, orthodontistes, phoniatres, orthophonistes...) Au programme : les protocoles thérapeutiques dans les fentes labio-maxillo-palatines unilatérales, les résultats à long terme et la rééducation du voile du palais.

L’Association Francophone des Fentes Faciales tiendra son 3ème congrès à Nantes, les vendredi 1er et samedi 2 avril 2005 à la Faculté d’Odontologie, Amphithéâtre Ricordeau. Elle réunira tous les professionnels concernés par cette malformation congénitale de la face (chirurgiens, orthodontistes, phoniatres, orthophonistes…)
Au programme : les protocoles thérapeutiques dans les fentes labio-maxillo-palatines unilatérales, les résultats à long terme et la rééducation du voile du palais.

La fente faciale, plus précisément appelée «fente labio-maxillo-vélo-palatine» est une malformation de la lèvre supérieure et du palais, d’origine embryologique, et caractérisée par la persistance d’une fente touchant la lèvre, le maxillaire au niveau de l’incisive latérale, le voile du palais et le palais osseux.

Les fentes labiales et labio-palatines peuvent être isolées ou faire partie d’un syndrome complexe d’origine génétique ou chromosomique. La fente labiale unilatérale (« bec de lièvre », terme désuet) ou bilatérale (« gueule de loup », terme désuet) est une malformation relativement fréquente puisqu’elle toucherait 1 enfant sur 700 naissances chaque année, toutes formes confondues, soit 1000 cas par an en France.

Les fentes faciales résultent en réalité d’un excédent de cellules qui empêche la fusion des deux moitiés de la lèvre, du palais et du voile. On ne connaît pas encore bien la cause de ce trouble ni son origine précise. Cependant, des études statistiques ont montré la présence d’un facteur héréditaire.

Une fente labio-vélo-palatine peut entraîner des troubles de la phonation, la pose d’un appareillage orthodontique et une cicatrice au niveau de la lèvre et du nez après la réparation chirurgicale.

Les fentes sont, de nos jours, très bien prises en charge et l’on obtient des résultats esthétiques et phonatoires de plus en plus satisfaisants. Une fente n’entraîne aucun trouble grave : ni trouble intellectuel, ni trouble moteur, ni trouble sensoriel. C’est une atteinte physique sans répercussions graves sur le développement de l’enfant.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.