3ème meilleur hôpital public de France, Bordeaux arrive 1er dans 6 spécialités

Le 16 juin, le magazine Le Point a publié son 15ème palmarès des hôpitaux de France. 63 spécialités médicales et chirurgicales ont été analysées. Au CHU de Bordeaux, 22 d’entres elles sont classées entre la 1ère et la 5ème place. Dans son communiqué, le CHU rappelle l’expertise de ses services d’hématologie adultes et enfants et leur rôle de référence. Il met également en avant son service d’orthopédie Traumatologie reconnu comme l’un des plus performants au niveau national.

Le 16 juin, le magazine Le Point a publié son 15ème palmarès des hôpitaux de France. 63 spécialités médicales et chirurgicales ont été analysées. Au CHU de Bordeaux, 22 d’entres elles sont classées entre la 1ère et la 5ème place. Dans son communiqué, le CHU rappelle l’expertise de ses services d’hématologie adultes et enfants et leur rôle de référence. Il met également en avant son service d’orthopédie Traumatologie reconnu comme l’un des plus performants au niveau national.

Le CHU de Bordeaux maintient sa 3ème place au classement général et arrive 1er dans 6 spécialités

– la chirurgie de la colonne vertébrale
– les cancers de la peau
– la chirurgie du rectum
– l’estomac et œsophage
– laleucémie
– les stimulateurs cardiaques

Les atouts du service d’hématologie adulte 

 L’équipe médicale anime, toutes les semaines, pour toute l’Aquitaine, y compris pour la Clinique Bordeaux Nord et la Clinique Tivoli des réunions de concertation pluridisciplinaires concernant les décisions thérapeutiques dans les domaines des Lymphomes, des myélomes, des syndromes myéloprolifératifs non LMC, des myélodysplasies, des syndromes lymphoprolifératifs, certaines au moyen de visio conférences.
Le service d’hématologie pilote les Groupes Thématiques de recherche en hématologie qui réunissent la totalité des médecins participant en Aquitaine à la prise en charge des maladies malignes du sang.
Enfin, le service participe à la recherche clinique en pilotant plusieurs programmes PHRC, en coordonnant et en participant à de nombreux essais évaluant de nouveaux médicaments et de nouvelles approches thérapeutiques.
Chaque année, le service accueille environ 800 nouveaux patients, victimes de cancers du sang ou des ganglions et traite plus de 100 nouvelles leucémies aigues par an. 

Le service d’hématologie pédiatrique traite 100 nouveaux patients par an

Il bénéficie d’une expertise nationale et participe à de nombreux programmes de recherche 40% des patients souffrent d’une leucémie.
Il réalise en moyenne 12 allogreffes chez l’enfant par an. C’est également le centre interrégional de greffe médullaire de l’enfant (Aquitaine Midi-Pyrénées-Limousin) et le centre de référence d’activité d’autogreffes (10 par an).
Spécificité de ce service : le sport est au cœur du projet de soins et de guérison des enfants hospitalisés.

La chirurgie de la colonne vertébrale au CHU de Bordeaux

Centre de référence en Aquitaine en matière de traitement des pathologies chirurgicales des membres inférieurs, supérieurs et de la colonne vertébrale, l’Orthopédie Traumatologie est doté d’un plateau technique particulièrement performant
Le système EOS est un système radiologique très peu irradiant qui permet d’apprécier les déséquilibres et les déformations importantes.
. L’O-ARM est un scanner per-opératoire qui permet, avec un système de navigation, de réaliser des poses d’implants et des gestes très précis sur des  colonnes très déformées.
. Egalement à disposition : du matériel spécifique et complet de type ROBOT pour poser le plus précisément possible les prothèses articulaires des membres et du rachis
Le service prend en charge tout type de patients, notamment des pathologies lourdes et complexes, autant sur le plan prise en charge chirurgicale (1 600 interventions sur la colonne vertébrale par an) que sur le plan des soins postopératoires.
Chaque année, des études menées au plan national (et international) attestent de son savoir-faire et classent ce pôle en très bonne position (1ère place pour la chirurgie du rachis).

Autres spécialités où le CHU est bien classé

2ème places
– Infarctus du myocarde
– Hépatites virales
3ème places
– chirurgie cardiaque
– chirurgie des artères
– Cancer de la prostate
– Chirurgie du colon et de l’intestin
– Maladies infectieuses et du voyageur
4ème places
– AVC
– Chirurgie du pied
– Rhumatologie
– Urgences traumatologiques
– Epilepsie
5ème places
– Tumeurs de la vessie
– Myopie
– Hypertension artérielle
A cette fin, le CHU de Bordeaux a recruté à temps plein une ex-championne de gymnastique. Dans les couloirs du service, au beau milieu du personnel médical, les enfants jouent au ballon, aux raquettes, au mini-golf … Quand les enfants sont affaiblis ou en chambre stérile, elle joue avec eux dans leur chambre. L’objectif : faire en sorte que le sport soit omniprésent car l’activité physique apaise les corps meurtris des malades et leur remonte le moral. Cette initiative s’inscrit dans une démarche générale (scolaire, éducative, ludique…) d’aide de chaque enfant à développer son projet et à retrouver l’estime de soi

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.