4èmes rencontres de la communication hospitalière

Répondant au besoin de spécialisation d'une profession née sous les trente glorieuses, la communication hospitalière s'affirme comme une discipline à part entière avec ses règles, ses publics spécifiques, ses organes de presse, ses salons, ses sites web … et ses rencontres : les 4èmes se dérouleront les mardi 23 et mercredi 24 mars 2010 à la Maison de la mutualité à Paris. L'occasion pour les 250 professionnels du secteur de se retrouver en cette période charnière, 8 mois après le vote de la loi Hôpital Patient Santé Territoire et alors que se dessine le nouveau paysage hospitalier. Pour anticiper les évolutions et confronter les expériences, la Fédération Hospitalière de France a élaboré un programme sur mesure, avec le soutien de l'ANAP et de la SHAM.

Répondant au besoin de spécialisation d’une profession née sous les trente glorieuses, la communication hospitalière s’affirme comme une discipline à part entière avec ses règles, ses publics spécifiques, ses organes de presse, ses salons, ses sites web … et ses rencontres : les 4èmes se dérouleront les mardi 23 et mercredi 24 mars 2010 à la Maison de la mutualité à Paris. L’occasion pour les 250 professionnels du secteur de se retrouver en cette période charnière, 8 mois après le vote de la loi Hôpital Patient Santé Territoire et alors que se dessine le nouveau paysage hospitalier. Pour anticiper les évolutions et confronter les expériences, la Fédération Hospitalière de France a élaboré un programme sur mesure, avec le soutien de l’ANAP et de la SHAM.

La communication hospitalière sous le signe de la performance
Les séances plénières seront consacrées aux principaux enjeux de la communication hospitalière : l’insertion dans un territoire et la place de la communication dans la santé publique. Quelle communication co-développer dans le cadre des communautés hospitalières de territoire ? Quelle sera la visibilité de l’hôpital sur le web 2.0 ? Quelles règles la publicité hospitalière doit-elle respecter ? Comment mieux gérer les situations de crise ? Comment porter les valeurs du service public dans un environnement de plus en plus concurrentiel ? Que font nos voisins européens ? Autant de questions qui appellent débats, témoignages ou conseils experts.

Les participants sont également invités à suivre des parcours thématiques comprenant une sélection de 13 ateliers.

Pour s’inscrire en ligne
www.fhf.fr
Coût de la formation : 450,00€ H.T.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.