5 mai 09, Journée mondiale de l’asthme : une exposition pour informer

Comment bien équilibrer et contrôler son asthme par des moyens de surveillance simples ? 4 millions de français sont concernés mais beaucoup sous estiment la sévérité de cette maladie. Une erreur d'appréciation qui peut être lourde de conséquences... Alors le CHU de Rouen organise une action de sensibilisation, exposition et conseils d'experts à l'appui.

Comment bien équilibrer et contrôler son asthme par des moyens de surveillance simples ? 4 millions de français sont concernés mais beaucoup sous estiment la sévérité de cette maladie. La moitié des asthmatiques qui disent se sentir bien s’avèrent avoir un asthme mal équilibré, mal contrôlé. Cette erreur d’appréciation peut modifier l’évolution de la maladie.

Pourquoi contrôler son asthme ?
Un meilleur contrôle de l’asthme signifie : moins de poussées d’asthme, moins d’hospitalisations ou de passages aux urgences, moins de consommation de médicaments de secours, moins d’absentéisme au travail ou à l’école, moins de perte de la capacité respiratoire.

La journée du 5 mai
En écho à la mobilisation nationale, les professionnels de santé appartenant au réseau asthme 76 et au comité de lutte contre les maladies respiratoires, accueillent le public dans le hall de l’anneau central, Hôpital Charles-Nicolle de 10 h à 17 h. Au programme une exposition éducative sur l’asthme, ses causes, la façon de le diagnostiquer, les moyens de le traiter et de le contrôler efficacement, commentée par des médecins, infirmières et kinésithérapeutes.

Ils rappelleront l’intérêt de faire appel à l’école de l’asthme pour aider à mieux prendre en charge une maladie parfois difficile à comprendre et à soigner.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.