5e Prix HELIOSCOPE-GMF attribué au Laboratoire de Parasitologie-Mycologie de Nice

Le Dr Pascal Delaunay, entomologiste médical au Laboratoire de Parasitologie-Mycologie du CHU de Nice s'est vu décerné le 5e Prix HELIOSCOPE-GMF pour son action sur les « Piqûres d’insectes -L’entomologie médicale : la continuité des soins entre l’hôpital, la médecine de ville, le patient et le domicile », mardi 28 mai 2013? dans le cadre du salon Santé Autonomie.

Le Dr Pascal Delaunay, entomologiste médical au Laboratoire de Parasitologie-Mycologie du CHU de Nice s’est vu décerné le 5e Prix  HELIOSCOPE-GMF* pour son action sur les «  Piqûres d’insectes – L’entomologie médicale : la continuité des soins entre l’hôpital, la médecine de ville, le patient et le domicile ». Récompensé parmi plus de 90 dossiers présentés, il a reçu un chèque de 1 500 euros, mardi 28 mai 2013 par la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et la GMF (Garantie Mutuelle des Fonctionnaires) dans le cadre du salon Santé Autonomie.
Le Dr Pascal Delaunay a formé les hospitaliers publics et privés à la détection d’insectes piqueurs et aux méthodes d’identification de prévention et de lutte en cas d’infestation. Il a conçu un « service à domicile » qui vise à éradiquer la cause d’infestation en utilisant des méthodes de lutte et de prévention respectueuses de l’environnement.
Activités du Dr Delaunay en quelques chiffres : 184 aides téléphoniques ou de terrain en 1 an, 74 logements visités grâce à la collaboration du service de Parasitologie-Mycologie de l’Hôpital Avicennes à Bobigny, 2 891 punaises recueillies pour les équipes de recherche. 
L’entomologiste médical (spécialiste des insectes et acariens responsables de pathologies ) se définit comme la pierre angulaire entre le patient, le médecin et le professionnel. Il concentre son intervention sur les nuisances par piqûres qui restent mal identifiées et donc mal gérées.
*Créé en 1998, le Prix  HELIOSCOPE-GMF récompense des équipes hospitalières qui ont élaboré, réalisé et évalué des actions exemplaires de coopération entre services et métiers de l’hôpital au bénéfice des malades et de leurs proches.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.