800 contrats aidés déjà recrutés dans les hôpitaux franciliens

L'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a recruté en contrat aidé 800 personnes pour ses établissements franciliens. L'ANPE et L'AFPA accompagnent l'employeur public dans ce recrutement.

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a recruté en contrat aidé 800 personnes pour ses établissements franciliens. L’ANPE et L’AFPA accompagnent l’employeur public dans ce recrutement.
En Ile-de-France, le doublement de l’offre d’insertion dans la sphère non marchande est, en 2006, un objectif prioritaire du service public de l’emploi et les établissements publics de santé ont vocation à jouer un rôle important dans le processus d’insertion.

Conformément à la loi de programmation pour la cohésion sociale, le projet social et professionnel de l’AP-HP prévoit le recrutement de personnes rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi, notamment les personnes de plus de 50 ans au chômage, pour les Contrats d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE) et les titulaires de minima sociaux pour le Contrat d’Avenir (CA).

L’AP-HP s’est engagée à accompagner 1200 personnes.
800 d’entre elles ont d’ores déjà été recrutées par ses établissements et 400 le seront en 2006. Ces recrutements, qui s’ajoutent aux effectifs présents concernent, notamment, les domaines de la sécurité des personnes et des biens, de la médiation, de l’entretien, de la restauration, des espaces verts et l’animation auprès des personnes âgées.

Dans la perspective de favoriser des débouchés professionnels durables, chaque personne recrutée en contrat aidé bénéficie d’un correspondant chargé du suivi de son parcours professionnel. De même, pour faciliter son insertion dans l’environnement professionnel de l’AP-HP, il est suivi par un tuteur dans son service.

Les psychologues de l’AFPA et les conseillers ANPE aident le nouvel employé à construire son projet de formation, puis son projet professionnel, le dispositif visant à construire un véritable parcours d’insertion pouvant aboutir à l’obtention d’un Certificat de Compétences Professionnelles (CCP).

Ce partenariat, qui fait l’objet d’une convention tripartite, se traduit par les engagements réciproques
L’AP-HP veille à la mise en place d’un tutorat et d’un accompagnement professionnel permettant l’acquisition de compétences professionnelles par les personnes recrutées, l’ANPE recherche, sélectionne les candidats correspondants aux profils de poste définis par l’AP-HP puis les accompagne en fin de contrat pour les aider à trouver un débouché. Quant à l’AFPA, elle permet aux personnes sous contrat aidé de bénéficier de formation qualifiante.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.