9 propositions pour doper les performances des CHU

Les responsables hospitalo-universitaires réunis à Marseille, les 18 et 19 janvier 2007 dans le cadre des Xèmes Assises Nationales Hospitalo-Universitaires 2007, ont présenté neuf propositions conciliant performances et complémentarités. Leur but : optimiser, mieux organiser, mesurer et diffuser les performances des CHU en matière de soins, d'enseignement et de recherche...


Les responsables hospitalo-universitaires réunis à Marseille, les 18 et 19 janvier 2007 dans le cadre des Xèmes Assises Nationales Hospitalo-Universitaires 2007, ont présenté neuf propositions conciliant performances et complémentarités. Leur but : optimiser, mieux organiser, mesurer et diffuser les performances des CHU en matière de soins, d’enseignement et de recherche…

Les Directeurs Généraux et les Présidents de CME des 29 Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires et les Doyens des Facultés de Médecine ont insisté sur la nécessité d’intervenir à échelle interrégionale. Ils ont également démandé un assouplissement des statuts et procédures qui régissent l’organisation, les marchés et le recrutement…

Proposition 1 : Organiser une gouvernance commune interrégionale autour du Directeur Général, du Doyen et du Président de CME de chacun des CHU ; aujourd’hui pour les actions partagées, demain pour gérer les futurs ensembles hospitalo-universitaires multi-sites.

Proposition 2 : Instaurer une « labellisation hospitalo-universitaire » de certains services ou pôles d’hôpitaux publics partenaires du CHU. Cette labellisation est fondée sur un cahier des charges universitaire, clinique et médico-économique.

Proposition 3 : Concilier performance de gestion et éthique du service public hospitalier est notre objectif permanent. La Réforme tarifaire, la réforme budgétaire et la réforme du management rendent vitale une meilleure réactivité du CHU. Le statu quo est devenu inacceptable. Le CHU doit désormais pourvoir acheter, recruter et rémunérer librement.

Proposition 4 : Définir annuellement au niveau interrégional les besoins de formations dans les différentes spécialités, choisir l’échelon interrégional pour répartir les internes à l’issue des épreuves classantes et faciliter la mobilité interrégionale durant l’internat et le post internat (généralisation de l’étudiant « sac à dos », choix interrégional, …).

Proposition 5 : Financer dans chaque interrégion des appels à projet pour renforcer et mutualiser les technologies de l’information et de la communication appliquées à la formation et à la recherche.

Proposition 6 : Renforcer la cohérence nationale, interrégionale de la recherche biomédicale et en santé. Cela impose une mise en place urgente de la nouvelle gouvernance de la recherche, par des incitations financières pérennes, en particulier à l’échelon interrégional.

Proposition 7 : Assurer avec flexibilité chacune des trois missions de soins d’enseignement , d’enseignement et de recherche grâce à la contractualisation interne..

Proposition 8 : Accorder aux pôles les moyens de gestion en attribuant au CHU les ressources nécessaires (MIGAC –MERRI).

Proposition 9 : Valoriser objectivement, dans le cadre de la nouvelle gouvernance, l’implication des personnels médicaux.

Pour en savoir plus, le dossier de presse

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.