A Poitiers, inauguration de la salle de conférence « Camille-Guérin »

Le CHU de Poitiers a souhaité donner le nom de Camille Guérin à la salle de conférence, située à Jean-Bernard, sur le site de la Milétrie. L'inauguration, ouverte au public, se déroulera le mardi 25 septembre à 18 heures.

Le CHU de Poitiers a souhaité donner le nom de Camille Guérin à la salle de conférence, située à Jean-Bernard, sur le site de la Milétrie. L’inauguration, ouverte au public, se déroulera le mardi 25 septembre à 18 heures.
Il y a 110 ans, le vétérinaire poitevin Camille Guérin et le bactériologiste Albert Calmette découvrent le remède à la tuberculose, une maladie infectieuse affectant, le plus souvent, le système respiratoire. Le vaccin bilié de Calmette et Guérin, plus connu sous le nom de BCG, va alors sauver nombre de vies dans un contexte d’entre-deux guerres où la population européenne est fortement touchée par la tuberculose, mortelle à cette époque. En 1921, la première vaccination humaine a lieu à l’hôpital de la Charité à Paris. Jusqu’à sa mort, en 1961, Camille Guérin se sera investi dans la lutte contre la tuberculose. 

Documentaire et échanges

Alain Claeys, président conseil de surveillance du CHU, Jean-Pierre Dewitte, directeur général et le professeur Bertrand Debaene, président du commission médicale d’établissement, inaugureront la salle de conférence Camille-Guérin, le mardi 25 septembre à 18 heures, à Jean-Bernard, sur le site de la Milétrie. Un documentaire sur Camille Guérin sera projeté, qui sera suivi d’un temps d’échanges en présence du Pr Jean-Claude Meurice, chef du service de pneumologie du CHU de Poitiers, de Bernard Santoni-Guérin et de Françoise Thénault-Guérin, petit-fils et petite-fille de Camille Guérin, et de Sylvain Thénault-Guérin, arrière-petit-fils et président de l’association Camille-Guérin.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.