Accéder à ses résultats d’analyse en ligne, c’est maintenant avec l’AP-HP !

L’AP-HP expérimente, depuis le 4 septembre 2017 à l’hôpital Cochin (et bientôt à l’Hôtel-Dieu), le projet Glims-Cyberlab qui permet à tous les patients pris en charge dans ses centres de prélèvement de consulter en ligne leurs résultats de biologie médicale sur un serveur sécurisé.
L’AP-HP expérimente, depuis le 4 septembre 2017 à l’hôpital Cochin (et bientôt à l’Hôtel-Dieu), le projet Glims-Cyberlab qui permet à tous les patients pris en charge dans ses centres de prélèvement de consulter en ligne leurs résultats de biologie médicale sur un serveur sécurisé.  
Ce portail d’accès réservé aux patients et à leurs médecins prescripteurs sera également ouvert aux médecins de ville aux médecins partenaires de l’AP-HP à partir du 1er trimestre 2018.
Le projet Glims-Cyberlab vise, pour les patients externes, à simplifier et à dématérialiser l’envoi des résultats des prélèvements réalisés dans l’ensemble des laboratoires d’analyses médicales de l’AP-HP.

Un panel d’examens complet

Cet outil complète la mise en place à l’hôpital Cochin d’un centre de prélèvement, ouvert aux patients externes. Une offre de service simple, facile d’accès et rapide, équivalente voire supérieure à celle des laboratoires de ville, avec un panel d’examens réalisés dans les laboratoires spécialisés et accrédités par le Comité français d’accréditation (COFRAC).
Avec GLIMS-Cyberlab, tous les patients et médecins partenaires auront ainsi accès à l’offre des examens de biologie réalisés à l’AP-HP, de la routine aux examens les plus spécialisés et innovants. 
Le projet sera progressivement déployé à l’ensemble des hôpitaux de l’AP-HP, à commencer par les hôpitaux Ambroise-Paré, Berck, Raymond-Poincaré et Sainte-Périne (Hôpitaux Universitaires Paris Île-de-France Ouest).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.