Accident en Gironde : bilan de santé des 3 personnes blessées

Suite à l’accident survenu à Puisseguin le 23 octobre 2015, le CHU de Bordeaux informe sur l'état de santé des 3 personnes hospitalisées sur le site du groupe hospitalier Pellegrin.

Suite à l’accident survenu à Puisseguin le 23 octobre 2015, le CHU de Bordeaux informe sur l’état de santé des 3 personnes hospitalisées sur le site du groupe hospitalier Pellegrin.
Selon un communiqué en date du 26 octobre 2015, les deux patientes hospitalisées dans le service des brûlés sont dans un état stationnaire et leur pronostic vital n’est pas engagé. Le troisième patient hospitalisé en unité de traumatologie orthopédique bénéficie d’une surveillance rapprochée, mais son état est stable et le pronostic vital n’est pas engagé.
Un nouveau communiqué publié le 30 octobre apporte des nouvelles rassurantes. Les deux patientes hospitalisées dans le service des brûlés du CHU, sont à ce jour sorties de la réanimation des brûlés et sont désormais hospitalisées en unité de soins continus des brûlés. Leur état de santé est en voie d’amélioration.  Le troisième patient suivi dans l’unité d’orthopédie-traumatologie du CHU a pu regagner son domicile dans l’après-midi. 
En ce qui concerne les 43 victimes décédées lors de cet accident et dont les corps ont été transférés au CHU, les médecins légistes experts du CHU de Bordeaux ont effectué les opérations médico-légales.

Ces opérations se sont terminées dimanche 26 octobre 2015 à 22 h 30. L’Institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale (IRCGN) est en charge désormais de l’identification génétique.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.