Accidents de plongeon, le CHU prévient du danger

Le CHU de Bordeaux tient à attirer particulièrement l'attention des vacanciers sur le risque des accidents de plongeons entraînant certaines lésions lourdes (de type fractures vertébro-médulaires) et à forte conséquence.

Le CHU de Bordeaux tient à attirer particulièrement l’attention des vacanciers sur le risque des accidents de plongeons entraînant certaines lésions lourdes (de type fractures vertébro-médulaires) et à forte conséquence.

La mauvaise évaluation de la profondeur de l’eau, les plongeons dans les rouleaux, les grandes baïnes dangereuses pour les personnes non averties, ou les chutes dans les piscines en eaux peu profondes sont à l’origine de ce type d’accident encore trop fréquent dans notre région et touchant une population jeune.

Les conséquences dramatiques de ces accidents peuvent être évitées en rappelant à la prudence : respecter les recommandations de zone de baignade formulées par les équipes de surveillance des plages, s’assurer de la profondeur de l’eau de baignade, limiter toute « bousculade » aux abords des piscines et dans tous les cas limiter la consommation d’alcool qui minimise la perception des risques.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.