Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Accidents vasculaires cérébraux : la thrombectomie contre l’AVC

CHU Nantes - vendredi 06 janvier 2017. 3527 vu(s)

Le caillot extrait grâce au dispositif - CHU de Nantes

Le caillot extrait grâce au dispositif - CHU de Nantes

78 thrombectomies ont été pratiquées par le service de neuroradiologie du CHU de Nantes en 2015 sur des patients victimes d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) en phase aiguë. Le recours à ce traitement est de plus en plus fréquent - plus de 40% par rapport à 2014. L’intervention consiste à introduire, sous contrôle d’imagerie, un cathéter dans l’artère fémorale et à le remonter jusqu’au vaisseau où se trouve le caillot dans le cerveau. Le cathérer contient un stent retriever, fil métallique très fin que le neuroradiologue fait avancer jusqu’à traverser le caillot. Au moment du retrait, le stent s’ouvre en filet allongé et capture le caillot qui est ramené jusqu’à une seringue qui l’aspire.

Le traitement classique des AVC ischémiques repose sur la thrombolyse ou fibrinolyse (administration d’anticoagulants pour dissoudre le caillot). Une solution qui comporte notamment des risques hémorragiques. Elle est contre-indiquée dans certains cas et peut s’avérer insuffisante pour des occlusions des artères intracrâniennes de gros calibre.

En 2015, le recours à la thrombectomie en phase aiguë d’AVC a été validée par la publication de six études de haute valeur scientifique et notamment sur la prise en charge des 200 fibrinolyses IV annuelles au CHU de Nantes. La thrombectomie améliore incontestablement le pronostic fonctionnel des patients.

Le prochain schéma interrégional d’organisation des soins (SIOS) prévoit le renforcement des équipes de neuroradiologie ainsi que de la téléradiologie, utilisée pour sélectionner les patients devant être transférés pour bénéficier d’une thrombectomie mécanique. La prise en charge de ces patients mobilise en effet fortement les équipes du service de neuroradiologie diagnostique et interventionnelle et représente un coût en dispositifs médicaux. Les services de neurologie et l’unité neurovasculaire sont également impliqués pour l’hébergement des malades.

Bientôt un film
Un documentaire en cours de préparation par la réalisatrice Justine Bourcier permettra de découvrir la neuroradiologie diagnostique et interventionnelle en suivant pendant une semaine le Pr Hubert Desal et le Dr Romain Bourcier.



Catégorie : CHU Nantes, AVC, Chirurgie - Chirurgie ambulatoire, Newsletter 868 - 17/01/2017

Pour plus d’information : CHU Nantes


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 16 septembre - 22 septembre : semaine européenne de la mobilité et de la sécurité routière
  • 20 septembre : journées européennes du patrimoine
  • 20 septembre : journée mondiale coeur
  • 21 septembre : journée Mondiale de la maladie d'Alzheimer
  • 3ème week-end de septembre : journée mondiale de la contraception
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  15-09-2019