Accréditation européenne du service de chirurgie pédiatrique

La section de chirurgie pédiatrique de l'union européenne des médecins spécialistes a remis au service de chirurgie pédiatrique du CHU de Nantes une accréditation pour la qualité de son enseignement.

La section de chirurgie pédiatrique de l’union européenne des médecins spécialistes a remis au service de chirurgie pédiatrique du CHU de Nantes une accréditation pour la qualité de son enseignement.

A ce jour, il est le seul service français à avoir reçu ce label pour l’ensemble de son activité chirurgicale (chirurgie orthopédique, chirurgie viscérale, chirurgie des brûlés).

La procédure de certification a été conduite par trois experts nommés par la société savante. Ils ont remis leur avis après l’étude d’un dossier présenté par les médecins candidats, la visite des services et des structures hospitalo-universitaires et l’audition pour vérification des internes et des chefs de cliniques du service.

Outre l’excellence des équipes candidates, la qualité des relations entre l’hôpital et l’université, les liens entre les services cliniques et les unités de recherche ainsi que la proximité des services de pédiatrie et des services adultes ont été des éléments essentiels pour la réussite de ce projet.

Initiée par le Professeur Yves Héloury, Praticien Hospitalier dans le service de Chirurgie Infantile, le Professeur Jean-Michel Rogez, Chef de service de Chirurgie Infantile et le Professeur Michel Pannier, Chef de service de Chirurgie Plastique et Brûlés enfants, cette procédure permet la certification au niveau international de la qualité de l’enseignement. Elle valide également la qualité de la chirurgie pédiatrique nantaise et légitime l’ambition des équipes pédiatriques de s’inscrire dans le développement de la chirurgie non invasive et en particulier dans l’essor de la vidéo chirurgie assistée par ordinateur.

A l’aube du déménagement des blocs opératoires de chirurgie pédiatrique dans le nouvel Hôpital Mère et Enfant, l’accréditation européenne optimise les perspectives d’évolutions de cette spécialité à Nantes et constitue un des éléments déterminants pour la reconnaissance comme centre de référence au niveau internationale de la chirurgie pédiatrique nantaise.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.