Accréditation sans réserve pour l’hôpital de la Conception

L'Hôpital de la Conception a obtenu une accréditation sans réserve, avec sept points forts mis en évidence par les experts visiteurs de la Haute Autorité de Santé.

L’Hôpital de la Conception a obtenu une accréditation sans réserve, avec sept points forts mis en évidence par les experts visiteurs de la Haute Autorité de Santé.

La Conception est le premier établissement de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille à avoir reçu les experts de la Haute Autorité de Santé, avant les hôpitaux Sud (juin 2005), l’hôpital Nord (janvier 2006) et la Timone (juillet 2006).

La visite d’accréditation s’est déroulée du 24 au 28 janvier 2005 à partir de l’auto-évaluation réalisée par les professionnels de santé.

Le rapport des experts visiteurs, remis fin août, a accordé l’accréditation sans réserve à la Conception, en soulignant sept points forts :
– la prise en charge des besoins spécifiques, en particulier des patients malentendants,
– l’implication des responsables médicaux et soignants dans la dynamique d’amélioration et de formalisation des pratiques,
– la dynamique d’amélioration de la qualité en imagerie médicale dans une approche pluridisciplinaire,
– la mise en place d’une procédure d’évaluation des personnels centrée sur les objectifs individuels et sur l’évaluation des compétences,
– l’efficience du dispositif du recueil et de l’analyse des besoins dans le domaine de l’information médicale,
– le soutien de la coordination des vigilances dans la gestion des vigilances sanitaires,
– l’efficience de l’organisation globale et de la mise en oeuvre des actions de prévention dans la lutte contre le risque infectieux.

Quatre recommandations ont été citées comme axes d’amélioration
– assurer jusqu’à la traçabilité l’information du patient,
– généraliser les bonnes pratiques de prescription,
et mettre en oeuvre une politique de maintenance préventive structurée des bâtiments ainsi que l’ensemble des préconisations des organismes de contrôle concernant la sécurité incendie.

Ces axes ont été inscrits comme des priorités dans le programme d’amélioration continue de la qualité qui concerne aussi les trois autres sites de l’AP-HM en cours d’accréditation.

La démarche qualité est une préoccupation permanente de l’AP-HM, confortée par cette accréditation sans réserve de la Conception.

En France, seuls trois autres CHU ont été accrédités sans aucune réserve par la HAS.
D’ici quatre ans, cette procédure d’accréditation par une autorité indépendante sera renouvelée à partir de l’évaluation des pratiques professionnelles.

Procédure d’évaluation externe, effectuée par des professionnels indépendants de l’établissement et de ses organismes de tutelle, l’accréditation évalue l’ensemble du fonctionnement et des pratiques d’un établissement de santé. Elle vise à assurer la sécurité et la qualité des soins donnés au malade et à promouvoir une politique de développement continu de la qualité au sein des hôpitaux.

Le compte rendu d’accréditation est disponible sur le site www.has-sante.fr.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.