Acquisition du 1er IRM Thoraco-cardio-vasculaire

Le CHRU de Lille vient de se doter d'un 1er IRM Thoraco-cardio-vasculaire dernière génération (de marque Philips 1.5 Tesla Achieva). En dotant son plateau technique d'imagerie en coupe des toutes dernières innovations technologiques, le CHRU réalise une des priorités du Projet d'Etablissement 2004-2008.

Le CHRU de Lille vient de se doter d’un 1er IRM Thoraco-cardio-vasculaire dernière génération (de marque Philips 1.5 Tesla Achieva). En dotant son plateau technique d’imagerie en coupe des toutes dernières innovations technologiques, le CHRU réalise une des priorités du Projet d’Etablissement 2004-2008.

Opérationnel depuis le 24 octobre, cet équipement répond pleinement au rôle de recours, de recherche et d’enseignement du CHRU de Lille.

En effet, le CHRU dispose d’un service d’urgence cardio-vasculaire, et de 40 lits de réanimation en cardiologie qui sont les seuls reconnus au niveau régional. L’installation de ce nouveau matériel, et ultérieurement d’un scanner, à l’hôpital Cardiologique, permettra ainsi une diminution des délais de prise en charge, la réalisation d’examens plus adaptés à l’état du patient, et une diminution de recours au SAMU.

Sur le plan médical, les principaux apports de cet appareil seront de permettre :
– Une exploration du coeur en trois dimensions,
– Une exploration vasculaire,
– Une exploration des plaques athéromateuses actives

Cet appareil sera partagé entre plusieurs spécialités d’organes (essentiellement cardio-vasculaire et cancérologie), et ouvert à deux partenaires extérieurs : le Centre Oscar Lambret et l’Institut Pasteur de Lille.

Quelques chiffres
L’investissement total pour ce nouvel équipement s’élève à 2,2 millions d’euros.
Environ 4 500 patients par an pourront bénéficier de cette technique (70 % d’externes et 30 % d’hospitalisés).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.