Acte fondateur du socle hospitalier du sillon lorrain

Le CHU de Nancy et le CHR de Metz-Thionville, établissements hospitaliers publics les plus structurants de Lorraine, s'engagent officiellement dans une logique de coopération pour devenir le socle hospitalier de la région. Cette démarche fondamentale approuvée par les instances des 2 établissements apporte une réponse audacieuse aux objectifs de réorganisation territoriale de la santé publique portés par la loi HPST.

Le CHU de Nancy et le CHR de Metz-Thionville, établissements hospitaliers publics les plus structurants de Lorraine, s’engagent officiellement dans une logique de coopération pour devenir le socle hospitalier de la région. Cette démarche fondamentale approuvée par les instances des 2 établissements apporte une réponse audacieuse aux objectifs de réorganisation territoriale de la santé publique portés par la loi HPST.

Sur cet axe Nord-Sud, une coopération forte sera également mise en oeuvre associant Thionville et Epinal pour structurer les autres coopérations avec les établissements lorrains. Aujourd’hui, plus que jamais, c’est au niveau du Grand Est pour la Lorraine que se situent les enjeux en matière de soins, de recours et d’expertise, d’innovation et de recherche biomédicale.

Conjuguer les compémentarités et doper les performances
Le CHU de Nancy et le CHR de Metz ont engagé ce travail en commun en réunissant régulièrement leurs conseils exécutifs, instances rassemblant les directeurs et les médecins.
Objectifs :
– identifier les complémentarités CHU et CHR à travers une approche par filière pour garantir une meilleure couverture médicale de toute la Lorraine
– s’en servir de levier pour reconquérir de l’activité et afficher l’excellence régionale en soins et en recherche médicale.
– mieux faire face aux enjeux de démographie médicale afin de favoriser le recrutement et la fidélisation des praticiens dans les hôpitaux de la région en développant des filières de soins attractives.

Prochaine étape de la coopération
Dans les prochaines semaines des rencontres seront organisées entre les présidents des conseils d’administration, les directeurs généraux et les présidents des commissions médicales des deux établissements. Dans le contexte de la création d’une Université Lorraine, le président de l’université Henri Poincaré de Nancy et le doyen de la faculté de médecine de Nancy seront invités à y participer.

Contact Metz-Thionville
Véronique Defloraine
Chargée de Communication
CHR Metz-Thionville – Groupement des Hôpitaux de Metz
28/32 Rue du XX° Corps américain – 57 000 METZ
Tél : 03 87 55 79 04
Fax : 03 82 55 88 23
email : v.defloraine@chr-metz-thionville.f

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.