Ados : 1ère pierre du centre de consultation pluridisciplinaire

Madame Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, a posé la première pierre du Centre de consultations pluridisciplinaires pour adolescents et inaugure le service d'accueil et des urgences pédiatriques au CHU de Rouen, jeudi 21 avril.

Madame Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, a posé la première pierre du Centre de consultations pluridisciplinaires pour adolescents et inaugure le service d’accueil et des urgences pédiatriques au CHU de Rouen, jeudi 21 avril.

Dans le cadre de sa mission d’amélioration de la qualité de vie des enfants et des adolescents hospitalisés, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France soutient depuis 1990, grâce à l’opération Pièces jaunes, les projets conçus et réalisés par les équipes soignantes et médicales des services pédiatriques français.

Après la réalisation de la Maison de Solenn, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France poursuit son action en faveur de l’adolescence en souffrance. Le projet de Centre de consultations pluridisciplinaires pour adolescents a bénéficié d’une subvention de 400 000 euros attribuée par la Fondation grâce à l’opération « Pièces jaunes ».

Le Centre de consultations pluridisciplinaires (gynécologie, dermatologie, diététique….) sera aménagé pour les adolescents en souffrance (dépression, troubles du comportement alimentaire, tentative de suicide…). Cette unité de consultations sera un lieu de préparation à l’hospitalisation (si nécessaire), de suivi post-hospitalisation, d’information et de prévention sur les comportements à risque.
Le bâtiment, situé en rez-de-chaussée, sera composé de bureaux de consultations pour les médecins, psychologues et assistante sociale, de deux salles d’activités, d’un bureau d’accueil, d’un espace repas, de deux salles d’attente et d’une salle d’informations et de documentations.

Inauguration du service d’accueil et des urgences pédiatriques

Dans le cadre de son action pour améliorer l’accueil et le confort dans les services pédiatriques et grâce à l’opération « Pièces jaunes 2000 », la Fondation a subventionné pour un montant de 152 450 euros l’extension et la modernisation du service d’accueil et des urgences pédiatriques. Mme Bernadette Chirac a posé la première pierre du service des urgences pédiatriques le 12 février 2003.

Situé dans un espace ouvert, l’accueil du service des urgences pédiatriques de l’hôpital Charles Nicolle ne bénéficiait pas des meilleures conditions pour recevoir et suivre les cent-dix enfants reçus chaque jour. Le personnel hospitalier déplorait le manque d’intimité et l’absence de confidentialité.
Les travaux entrepris ont permis de doubler la surface des urgences et ainsi d’accroître le bien-être des enfants et de leurs familles et d’améliorer les conditions de travail des équipes médicales et soignantes. Deux salles d’accueil fermées afin d’assurer une plus grande discrétion et deux salles d’attente (une pour les urgences chirurgicales, l’autre pour celles de médecine) ont vu le jour. Dix boxes polyvalents supplémentaires (chirurgie et médecine) ont été créés. Une nouvelle salle de plâtres, une salle de soins septiques, une salle de sutures, une salle de pansements, des équipements de toilettes adaptés à la taille des enfants et une salle de bains ont également été aménagés.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.