Alain Destee nouveau Président de la Conférence des Présidents de CME

Le 15 mai 2007, Le Pr Alain Destée a été élu la Présidence de la Conférence des Présidents de CME des CHU. Découvrez le nouveau bureau qui sera proposé à l'opprobation des membres de la Conférence...

Le 15 mai 2007, Le Pr Alain Destée a été élu la Présidence de la Conférence des Présidents de CME des CHU. Un nouveau bureau sera proposé à l’opprobation des membres de la Conférence…

Alain DESTEE s’est donné comme missions de promouvoir avec énergie et enthousiasme la spécificité des CHU (synergie soins-enseignement-recherche) et de faire de la Conférence des Présidents de CME des CHU un acteur-promoteur sur toutes les questions touchant à l’organisation des soins, la démographie médicale,la nouvelle gouvernance, l’organisation de la recherche clinique en France, la cancérologie publique…. Cette liste, non exhaustive, reflette la réalité d’une forte implication des Présidents de CME des CHU dans la politique de santé.

Le Pr Alain DESTEE est neurologue et président de la CME du CHU de Lille.

Nouveau bureau proposé à l’approbation des Présidents de CME des CHU

Vice président Pr Jean Luc SCHMUTZ président de la CME du CHU de Nancy- dermatologue

Vice président Pr Pierre CORIAT président de la CME de l’AP-HP Anesthésiste réanimateur

Secrétaire général Pr Pierre MARES président de la CME du CHU Nîmes Gynécologue Obstétricien

Secrétaire général adjoint Pr Guy MOULIN président de la CME de l’ AP-HM radiologue

Membre du bureau Pr Loïc de CALAN président de la CME du CHU Tours Chirurgien digestif

Dans les prochains mois, de nouveaux membres de la Conférence et notamment des présidents exerçant leur premier mandat, devraient intégrer le bureau.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.