Alain Juppé, réélu président du conseil de surveillance du CHU de Bordeaux

Lors du conseil de surveillance qui s’est tenu vendredi 4 juillet 2014 à la direction générale du CHU de Bordeaux, les membres ont procédé à l’élection du Président parmi le collège des représentants des collectivités territoriales et le collège des personnalités qualifiées. Alain Juppé a été réélu à la tête de l'instance. Marie Laurent Daspas a été désignée Vice-présidente.

Lors du conseil de surveillance qui s’est tenu vendredi 4 juillet 2014 à la direction générale du CHU de Bordeaux, les membres ont procédé à l’élection du Président parmi le collège des représentants des collectivités territoriales et le collège des personnalités qualifiées. Alain Juppé a été réélu à la tête de l’instance. Marie Laurent Daspas a été désignée Vice-présidente.
Les membres du Conseil de Surveillance
Selon l’arrêté du 13 juin 2014, la composition du conseil de surveillance du CHU de Bordeaux est la suivante : 15 membres – répartis en 3 collèges – dont la durée des fonctions est établie à 5 ans.
1. Collège des représentants des collectivités territoriales
. Alain Juppé, Maire de Bordeaux
. Nicolas Brugere, représentant de la communauté urbaine de Bordeaux
. Daniel Jault, représentant du conseil général de la Gironde
. Jean-Pierre Lotterie, représentant du conseil général de la Dordogne
. Solange Menival, représentante de la région Aquitaine
2. Collège des représentants du personnel
. Catherine Augustyniak, représentante de la commission de soins infirmiers de rééducation et médico-techniques
. Pr Michel Dupon et Dr François Rouanet, représentants de la commission médicale d’établissement
. Didier Amiable et Marie-Ange Couaillac, représentants désignés par les organisations syndicales
3. Collège des personnalités qualifiées
. Dr Jacques Mas et Françoise Tissot, personnalités qualifiées désignées par le directeur général de l’Agence régionale de santé
. Jacques Deschamps, personnalité qualifiée désignée par le préfet
. Marie Laurent Daspas et François Holzl, représentants des usagers désignés par le préfet
Le Conseil de Surveillance se prononce sur la stratégie de l’établissement et exerce le contrôle permanent de sa gestion de l’établissement.
L’appellation  « Conseil de Surveillance » succède à celle de « Conseil d’Administration » selon les dispositions de la loi HPST – Hôpital, patients, santé et territoires – du 21 juillet 2009.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.