Le CHU de Poitiers a placé son fonds de dotation sous la protection d'Aliénor en référence à l'énergique Duchesse d'Aquitaine qui fut deux fois reine en France et en Angleterre. Lancé en janvier 2016, le fonds de dotation Aliénor est destiné à participer au financement de la recherche et de l'innovation en santé et à faciliter le transfert des découvertes de la recherche fondamentale aux applications cliniques.

Le CHU de Poitiers a placé son fonds de dotation sous la protection d’Aliénor en référence à l’énergique Duchesse d’Aquitaine qui fut deux fois reine en France et en Angleterre. Lancé en janvier 2016, le fonds de dotation Aliénor est destiné à participer au financement de la recherche et de l’innovation en santé et à faciliter le transfert des découvertes de la recherche fondamentale aux applications cliniques.
Le  fonds Aliénor interviendra aussi dans la promotion des innovations technologiques biomédicales par le biais d’acquisition de matériels de recherche mis au service de toute la communauté des chercheurs et des cliniciens du CHU de Poitiers.
Le fonds Aliénor bénéficie du régime fiscal applicable aux organismes sans but lucratif. Il est donc exonéré des impôts commerciaux (impôt sur les sociétés de droit commun, taxe professionnelle et taxe sur la valeur ajoutée) au titre de ses activités économiques dès lors qu’il s’agit d’activités non lucratives au sens du code général des impôts. Les dons consentis au fonds Aliénor ouvrent droit au régime du mécénat et peuvent donc générer des réductions d’impôts.
Réduction d’impôt sur les revenus 
Particuliers : 66% du montant des dons dans la limite de 20% du montant imposable (article 200 du code général des impôts).
Entreprises et sociétés : 60% du montant des versements dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires (article 238 bisdu code général des impôts).
Les dons et legs consentis au profit d’un fonds de dotation sont en principe totalement exonérés de droits de mutation à titre gratuit (article 795-14° du code général des impôts).
Adresse
Fonds Aliénor
CHU de Poitiers
2 rue de la Milétrie 
CS 90577 
86021 Poitiers
href= »mailto:alienor@chu-poitiers.fr »
Tel : 05 49 44 43 33

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.