Allergies et environnement : congrès de dermato-allergologie d’Angers

La dermato-allergologie, l'allergologie au sein de la dermatologie ou encore la dermatologie au sein de l'allergologie… Une discipline derrière laquelle se cache l'étude et la prise en charge d'un vrai problème de santé publique : l'expression cutanée de l'allergie

On considère par exemple que l’eczéma des mains, handicap social et professionnel, touche environ 10 % de la population du nord de l’Europe. Mais l’allergie cutanée peut aussi avoir des expressions plus rares et plus graves comme, par exemple, les angiooedèmes non histaminiques. Compte tenu des changements environnementaux et de la construction Européenne, la dermato-allergologie est en perpétuelle évolution. À cet égard, l’année 2008 a été particulièrement riche…

C’est cette actualité de la dermato-allergologie , entre autres, que se proposent d’aborder les experts qui se réuniront du 16 au 18 octobre prochains à Angers à l’occasion des cours du GERDA ; une des plus importantes manifestations pédagogiques de la dermatologie francophone. Ce sera l’occasion de faire le point sur l’histoire des fauteuils ; ces fameux fauteuils coupables de déclencher des allergies chez certains utilisateurs… `

Deux sujets majeurs seront par ailleurs abordés durant les 3 jours d’enseignement des cours du GERDA. En écho avec l’actualité du moment -et celle des prochaines décennies-, le premier thème sera consacré aux « Allergies cutanées et environnement » (soleil, plantes, pollution, produits végétaux ou phytosanitaires… Quelles réalités aujourd’hui ?). A contrario le second thème est rarement développé alors qu’il suscite pourtant de nombreuses interrogations chez les professionnels : « Eczéma de contact et sujet âgé ».

Ces journées, qui font autorité dans la pratique quotidienne des dermatologues, allergologues et médecins généralistes, feront aussi le point sur les recherches en cours.

Le Groupe d’Études et de Recherches en Dermato-Allergologie (GERDA)
Le GERDA est une association d’experts dermatologues, allergologues, médecins du travail, pharmaciens, chimistes, qui, depuis bientôt 30 ans, recherchent, innovent et mettent en oeuvre des projets utiles dans la pratique quotidienne et diffusent la connaissance en dermato-allergologie.

La 29e édition du cours du GERDA est organisée à Angers sous la houlette du Docteur Martine Avenel-Audran, dermatologue au CHU d’Angers.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Première greffe française de larynx : récit d’une performance lyonnaise

Pour la première fois en France, un larynx a été greffé sur une femme les 2 et 3 septembre dernier. Deux mois et demi après cette opération spectaculaire qui a mobilisé douze chirurgiens issus des Hospices Civils de Lyon et autres CHU français durant vingt-sept heures, le CHU lyonnais communique sur le sujet. Quant à la patiente âgée de 49 ans, elle pourrait retrouver durablement l’usage de la parole vingt ans après l’avoir perdue.

Etudes de Médecine : Romuald Blancard ou l’un des visages de l’ouverture du 2e cycle à la Réunion

Depuis septembre, il fait partie de la première promotion d’étudiants en médecine de quatrième année de La Réunion. Pour Réseau CHU, Romuald Blancard a accepté de nous parler de l’ouverture du deuxième cycle des études médicales sur son île, mais pas seulement. Son parcours atypique, son stage en psychiatrie, ses rêves jamais trop grands etc. ont été abordés dans les locaux du nouveau campus bioclimatique de Sainte-Terre. Sans langue de bois.

Le CHU de La Réunion a pris la vague rose

La seizième édition de la Run Odysséa Réunion s’est tenue les 4 et 5 novembre sur le site de l’Étang-salé, dans l’ouest de la Réunion, et ce malgré une météo capricieuse qui a bien failli compromettre l’opération. 275 000 euros ont été récoltés. Un succès auquel est associé le CHU de la Réunion, partenaire pour la première fois cette année, et dont le baptême de l’eau a été placé sous le signe de la prévention. Reportage.

A Nancy, l’Infiny au service des MICI

En juin 2021, l’Agence nationale de la recherche annonçait le financement de douze nouveaux Instituts hospitalo-universitaires, montant ainsi le nombre d’IHU à dix-neuf avec l’ambition de faire de la France la première nation souveraine en matière de santé à l’échelle européenne. Sur ces douze nouveaux établissements, deux d’entre eux ont obtenu, en raison de “intérêt de santé publique majeur” qu’ils présentaient, le label “IHU émergent ».” C’est notamment le cas de l’IHU INFINY du CHRU de Nancy, officiellement lancé le 7 septembre dernier, et spécialisé dans la prise en charge des MICI.