Alzheimer : de nouvelles pistes avec l’étude MAPT en neurologie

L'exercice physique, une nutrition adaptée et un entraînement cognitif ont-ils une influence bénéfique préventive sur le déclin des fonctions cognitives et le risque de démence, en particulier de type Alzheimer, chez les personnes âgées ? Pour confirmer cette hypothèse ayant fait l'objet de publications dans les plus grandes revues scientifiques, 10 CHU et CH vont recruter et suivre 1 680 personnes âgées pendant 3 ans. Le Centre Mémoire Ressources et Recherche (CMRR) du CHRU de Montpellier, en association avec le Gérontopôle de Toulouse, participe à ce premier essai d'intervention "multidomaine" dans la prévention des troubles de la mémoire chez les personnes âgées dites "fragiles", de 70 ans et plus. L'étude se déroule simultanément à Bordeaux, Limoges, Montpellier Toulouse, Foix, Mazamet, Tarbes, Dijon, Lyon et Nice.

L’exercice physique, une nutrition adaptée et un entraînement cognitif ont-ils une influence bénéfique préventive sur le déclin des fonctions cognitives et le risque de démence, en particulier de type Alzheimer, chez les personnes âgées ? Pour confirmer cette hypothèse ayant fait l’objet de publications dans les plus grandes revues scientifiques, 10 CHU et CH vont recruter et suivre 1 680 personnes âgées pendant 3 ans. Le Centre Mémoire Ressources et Recherche (CMRR) du CHRU de Montpellier, en association avec le Gérontopôle de Toulouse, participe à ce premier essai d’intervention « multidomaine » dans la prévention des troubles de la mémoire chez les personnes âgées dites « fragiles », de 70 ans et plus. L’étude se déroule simultanément à Bordeaux, Limoges, Montpellier Toulouse, Foix, Mazamet, Tarbes, Dijon, Lyon et Nice.

Les mesures préventives testées sont
– la prise quotidienne d’un traitement à base d’oméga-3 (un certain nombre de travaux semble en effet établir qu’une prise régulière de produits riches en oméga-3 exercerait un effet protecteur sur différentes maladies),
– la pratique d’exercice physique et cognitifs associés à des recommandations nutritionnelles,
– ou l’association des deux mesures précédentes.

Pour entrer dans la catégorie des personnes âgées « fragiles » de 70 ans et plus, il faut présenter au moins un des critères suivants
– une incapacité à réaliser une des activités instrumentales de la vie quotidienne, évaluées par
l’échelle des IADL,
– une plainte mnésique (relative à la mémoire) subjective et spontanément exprimée,
– une impression de ralentissement à la marche.

Comment participer à Montpellier ?
Le CMRR de Montpellier recherche des volontaires âgés de 70 ans et plus pour participer à une étude de prévention des troubles de la mémoire. Cette étude a pour objectif d’évaluer le rôle protecteur d’un complément nutritionnel à base d’acides gras oméga-3 et d’une « intervention multidomaine » comprenant des séances d’information sur
– Comment entretenir sa mémoire
– Comment se maintenir en forme physique
– Comment garder une alimentation équilibrée
– Comment rester actif

Pour plus de renseignements, contacter Mme Chloé Chaulet-Dalard
– par courrier : Service de Neurologie – CHRU Gui de Chauliac – 80 av. Augustin Fliche – 34295 Montpellier Cedex 5,
– par téléphone au 04 67 33 04 04

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.