Alzheimer Recherche : les CHU ont signé plus d’articles et de meilleure qualité depuis 2008

"La production et la qualité des articles originaux sur la maladie d'Alzheimer signés par les équipes hospitalo-universitaires des 27 CHU de métropole ont nettement progressé au cours du 3ème Plan Alzheimer et maladies apparentées (PA)". Tel est le constat établi par Patrick Devos, Antoine Cortot du CHRU de Lille, et Joël Ménard Fondation Plan Alzheimer dans un récent article publié dans la revue "La Presse Médicale"*

"La production et la qualité des articles originaux sur la maladie d’Alzheimer signés par les équipes hospitalo-universitaires des 27 CHU de métropole ont nettement progressé au cours du 3ème Plan Alzheimer et maladies apparentées (PA)". Tel est le constat établi Patrick Devos, Antoine Cortot du CHRU de Lille, et Joël Ménard de la Fondation Plan Alzheimer dans un récent article publié dans la revue "La Presse Médicale"* .
En se basant sur le système d’interrogation, de gestion et d’analyse des publications scientifiques (SIGAPS), les auteurs montrent qu’entre (2004–2008) et (2009–2013), le nombre d’articles sur la maladie d’Alzheimer a augmenté de plus de 54,4 %, passant de 1 277 à 1 972. La qualité de ces publications a également progressé  de manière spectaculaire. Le nombre d’articles publiés dans les meilleures revues internationales de la spécialité (classées au rang A ou B) est passé de 430 sur la période 2004–2008 à  846 sur la période 2009–2013, soit une augmentation de 114%.
Les auteurs précisent également que quatre CHU se distinguent à la fois par une production et un indice de spécialisation élevés : Toulouse, Bordeaux, Montpellier et Lille. Il s’avère en effet que les travaux sur la maladie d’Alzheimer sont inégalement répartis sur le territoire français "et les établissements qui avaient déjà une recherche active avant la mise en place d’un plan Alzheimer renforçaient celle-ci après".
Pour les auteurs il reste à déterminer si cette progression en nombre et en qualité est liée au volet recherche du plan Alzheimer. Leur étude montre également que SIGAPS est bien plus qu’un outil de financement. Ce système, mis au point au CHRU de Lille, a aussi vocation à être utilisé à des fins stratégiques pour mener des évaluations de la recherche.
Méthodologie
La production scientifique relative à la maladie d’Alzheimer a été comparée avant (2004–2008) et après (2009–2013) la mise en place du 3ème Plan Alzheimer et maladies apparentées (PA). Elle a été comparée pendant la même période à celle de 4 pathologies contrôles, 2 neurologiques (accidents vasculaires cérébraux, et maladie de Parkinson) et 2 autres (diabète et sida). La production a été mesurée par CHU et par inter-région selon 7 Groupements interrégionaux de recherche clinique et d’innovation (GIRCI) en calculant leurs indices de spécialisation (IS).

*Patrick Devos 1, 2,  Antoine Cortot 1, Joël Ménard 3, 4, 5"Utilisation des données SIGAPS pour mesurer l’impact du plan Alzheimer sur la production d’articles des CHU" La Presse médicale, Paris 2016
1 CHU de Lille, Direction de la recherche, 59000 Lille, France
2 Université de Lille, EA2694, santé publique : épidémiologie et qualité des soins, 59000 Lille, France
3 Fondation Plan Alzheimer, 75013 Paris, France
4 Université Paris Descartes, faculté de médecine, 75006 Paris, France
5 AP–HP, hôpital Georges-Pompidou, Clinical Investigation Center, Inserm, 75015 Paris, France
Article reçu le 19 mars 2015, accepté le 9 juillet 2015, mis en ligne  le 12 janvier 2016
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0755498215005795

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.