Amiens-Picardie : le giga transfert des 2/3 de l’activité, 600 patients, 40 services

Opération d’ampleur, le transfert des malades et des services des 4 hôpitaux de l’établissement sur le nouveau site du CHU Amiens-Picardie, Place Victor Pauchet, au Sud d’Amiens se déroulera du 1er septembre au 6 novembre 2014. Ce grand déménagement va concerner près de 600 patients dont 80 patients dans un état critique, 35 services de soins et 5 directions administratives. Plus de 15 000 m3 de matériel seront transportés, soit près de 3 500 tonnes et 17 kilomètres linéaires d’archives. L'ensemble nécessitera plus de 1 000 rotations de camions et l'intervention de 50 déménageurs !

Opération d’ampleur, le transfert des malades et des services des 4 hôpitaux de l’établissement sur le nouveau site du CHU Amiens-Picardie, Place Victor Pauchet, au Sud d’Amiens se déroulera du 1er septembre au 6 novembre 2014. Ce grand déménagement va concerner près de 600 patients dont 80 patients dans un état critique, 35 services de soins et 5 directions administratives. Plus de 15 000 m3 de matériel seront transportés, soit près de 3 500 tonnes et 17 kilomètres linéaires d’archives. L’ensemble nécessitera plus de 1 000 rotations de camions et l’intervention de 50 déménageurs !
Pendant cette période, le CHU rappelle la priorité absolue accordée au maintien de la qualité et des prises en charge des patients 
L’activité a été adaptée afin de limiter le nombre de patients présents le jour J : fermeture des secteurs de consultations 2 à 3 jours avant la date de transfert et 2 ou 3 jours après et des hôpitaux de jour et de semaine pour le transfert, baisse d’activité programmée autour de la date de transfert.
Urgences :  la prise en charge est maintenue durant toute la durée des transferts soit directement dans le service concerné lorsque cela est possible, soit par l’admission dans un autre service ou un autre établissement dans le cadre de partenariats.
Pour mener à bien ce transfert exceptionnel, le CHU se prépare depuis plus d’un an avec une montée en puissance depuis 10 semaines. Equipes internes des services de soins, techniques, biomédicaux et informatiques, transporteurs internes et SAMU/SMUR … ont été mobilisées. Déménageurs, ambulances extérieurs et sociétés spécialisés dans le transport d’équipements biomédicaux sont également sur le pont.
 
Ce vaste déménagement a été accompagné d’une communication renforcée
auprès du grand public et des acteurs de santé. Depuis juin, l’information est diffusée par l’ensemble des services dans les convocations aux consultations. Dès la rentrée, un guide d’accès sera distribué pour localiser l’ensemble de l’offre de soins et une campagne d’affichage est lancée dans tous les bâtiments du CHU Amiens-Picardie…. En externe, de nombreux communiqués et dossiers ont permis à la population de suivre l’avancée des travaux et les 28 et 29 juin, les amiénois étaient conviés à deux journées portes ouvertes pour découvrir les bâtiments grandioses du nouveau CHU.

Calendrier du transfert du 1er septembre au 24 octobre 2014
• du 1er au 4 septembre

Transferts des services administratifs en provenance du site nord
 
• du vendredi 5 septembre au mercredi 17 septembre

Transferts des services cardiologie et rythmologie, chirurgies cardiaque, vasculaire, thoracique, réanimation chirurgicale, médecine vasculaire, urologie, néphrologie, réanimation médicale en provenance du site sud.
 
• du jeudi 18 septembre au jeudi 25 septembre
Transfertdu Centre de Gynécologie Obstétrique (maternité) en provenance de la rue Camille Desmoulins. Les premiers accouchements dans le nouveau bâtiment auront lieu le mercredi 24 septembre 2014.
 
• du vendredi 26 septembre au vendredi 3 octobre
Transfert des services de Pédiatrie en provenance de l’hôpital Nord. Les urgences pédiatriques seront accueillies sur le nouveau site à partir du mercredi 1er octobre.
 
• du samedi 4 au mercredi 22 octobre
Transfert des services Adultes d’hépato-gastro-entérologie, chirurgie digestive, neurologie, neurochirurgie, orthopédie-traumatologie, ORL, chirurgie plastique, chirurgie maxillo-faciale, réanimation polyvalente en provenance du site Nord.
Les urgences adultes seront accueillies sur le nouveau site sud à partir du vendredi 17 octobre
 
• du jeudi 23 au vendredi 24 octobre
Transferts des services ophtalmologie, MPR pédiatrique en provenance de Saint-Victor et de Saint-Vincent-de-Paul.
Les urgences ophtalmologiques seront accueillies sur le nouveau site sud à partir du 27 octobre.
 
• du samedi 25 octobre au jeudi 6 novembre 2014, les services de gériatrie aiguë, dermatologie, endocrinologie, rhumatologie, médecine interne, pathologies infectieuses seront transférés sur le site Nord du CHU Amiens-Picardie (hôpital Nord). Cette opération permettra de réhabiliter les anciens bâtiments du Sud qui accueilleront en 2016 ces services.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.