An 1 de la nouvelle gouvernance : bilan favorable du dispositif

Le dispositif réglementaire de «nouvelle gouvernance» est complet et opérationnel au sein du CHRU de Montpellier. Cette réforme managériale majeure mise au point dans un contexte de fortes contraintes budgétaires a atteint ses objectifs financiers, de qualité, de formation et d'évaluation des pratiques professionnelles. Ce résultat tient à la combinaison de dispositifs convergents : conseil exécutif fort, contrats négociés et assortis de tableaux de bord, larges délégations de gestion aux praticiens responsables des pôles (PRP). Ces délégations permettent notamment aux PRP de gérer les affectations de postes non-médicaux.

Le dispositif réglementaire de «nouvelle gouvernance» est complet et opérationnel au sein du CHRU de Montpellier. Cette réforme managériale majeure mise au point dans un contexte de fortes contraintes budgétaires a atteint ses objectifs financiers, de qualité, de formation et d’EPP. Ce résultat tient à la combinaison de dispositifs convergents : conseil exécutif fort, contrats négociés et assortis de tableaux de bord, larges délégations de gestion aux praticiens responsables des pôles (PRP). Ces délégations permettent notamment aux PRP de gérer les affectations de postes non-médicaux.

Après un an de fonctionnement complet, le bilan du nouveau dispositif de gouvernance est favorable. La cascade des responsabilités, plus simple et plus forte, a permis d’accélérer le rythme des restructurations internes, des actions qualité, des choix de formation et de la diffusion des démarches d’évaluation des pratiques professionnelles. Le dispositif a été bien accepté notamment grâce à la conception et la mise en ligne de nouveaux tableaux de bord très ergonomiques et très consultés.

Sur le plan financier, le résultat est très favorable en matière de dépenses (écart de +0,25%) dans le contexte d’un effort de contention global de 7 M€. Il ne l’est pas pour les recettes (écart de -1,53%). La question des seuils de dépenses à respecter pour garantir les objectifs de recettes est ici posée. Ces résultats conduisent à un intéressement pour les 3 pôles qui ont dépassé leurs objectifs en dépit d’un résultat d’exercice global légèrement déficitaire (-1,5 M€). Les axes d’amélioration pour l’avenir portent sur la communication de ce modèle de management au plus grand nombre.

Le champ des délégations de gestion sera maintenu ; leurs modalités seront revues en priorité pour celles qui recueillent les notes inférieures à 2. Les bons résultats obtenus par la mise en oeuvre de chemins cliniques (réductions des coûts fixes et variables ; qualité des soins) justifient leur généralisation en 2008.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.