AP-HM Télévision et La Chaîne Marseille : ententes hertziennes

L'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille a innové dans le domaine de l'information santé en créant, il y a un an, la première chaîne de télévision hospitalière, AP-HM Télévision. Aujourd'hui, pour améliorer l'offre proposée aux patients, AP-HM Télévision a établi un partenariat avec une autre jeune chaîne, La Chaîne Marseille. L'AP-HM Télévision va ainsi enrichir ses programmes avec l'information locale de LCM et à LCM offrira des émissions santé à ses téléspectateurs. La convention de partenariat a été signée Vendredi 23 juin 2006 à 18h30, dans les locaux de LCM, Pôle média Belle de Mai, 37 rue Guibal 13003 Marseille.

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille a innové dans le domaine de l’information santé en créant, il y a un an, la première chaîne de télévision hospitalière, AP-HM Télévision. Aujourd’hui, pour améliorer l’offre proposée aux patients, AP-HM Télévision a établi un partenariat avec une autre jeune chaîne, La Chaîne Marseille. L’AP-HM Télévision va ainsi enrichir ses programmes avec l’information locale de LCM et à LCM offrira des émissions santé à ses téléspectateurs.La convention de partenariat a été signée Vendredi 23 juin 2006 à 18h30, dans les locaux de LCM, Pôle média Belle de Mai, 37 rue Guibal 13003 Marseille.

AP-HM Télévision
Animée par une équipe de professionnels de l’audiovisuel et de l’information, AP-HM Télévision est diffusée gratuitement dans les chambres des patients hospitalisés. La grille de programme de 3 heures est transmise quatre fois par jour, de 8h à 20h : informations pratiques, conseils santé, actualité de l’AP-HM et émissions sur l’histoire de la médecine, le sport ou la culture. La version vidéo du livret d’accueil des patients est reprise dans chaque hôpital à 8h, 11h, 14h et 17h.

Conventionnée par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et adhérente au Bureau de Vérification de la Publicité, AP-HM Télévision est placée sous la haute autorité interne d’un Comité d’Ethique et de Programmation.

A l’occasion de la signature de la convention avec La Chaîne Marseille l’AP-HM Télévision lance deux nouvelles émissions
– « Petites et grandes histoires de la médecine », avec le concours de l’association des Amis du patrimoine médical et des AGF,
– « Questions d’éthique », avec le concours de l’Espace Ethique Méditerranéen et de la Mutuelle de la santé et du social (MNH).

La convention de partenariat entre AP-HM Télévision et La Chaîne Marseille a été signée Vendredi 23 juin 2006 à 18h30, dans les locaux de LCM en présence de :
– Guy Vallet, directeur général de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille
– Pr Pierre Fuentes, président de la Commission Médicale d’Etablissement
– Pr Jean-François Pellissier, doyen de la faculté de Médecine de Marseille
– Jean-Pierre Foucault, président de la Chaîne Marseille
– Pierre Boucaud, directeur général de la Chaîne Marseille

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.