AP-HM Télévision : unique chaîne de santé en France

Temps fort des Assises Nationales Hospitalo-Universitaires, le lancement par Guy Vallet, Directeur Général de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, de la seule chaîne de santé en France : AP-HM télévision, le 19 janvier à 12h30. Diffusée depuis juin 2005 aux patients hospitalisés à l'AP-HM, la chaîne hospitalière élargit son audience aux habitants de la cité phocéenne en intégrant le bouquet du câblo-opérateur Numericable. Désormais, elle est aussi reçue par 70 000 foyers marseillais.

Temps fort des Assises Nationales Hospitalo-Universitaires, le lancement par Guy Vallet, Directeur Général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, de la seule chaîne de santé en France : AP-HM télévision, le 19 janvier à 12h30. Diffusée depuis juin 2005 aux patients hospitalisés à l’AP-HM, la chaîne hospitalière élargit son audience aux habitants de la cité phocéenne en intégrant le bouquet du câblo-opérateur Numericable. Désormais, elle est aussi reçue par 70 000 foyers marseillais*.

Seule chaîne de santé en France, AP-HM Télévision a été créée en juin 2005 avec un double objectif : accompagner la restructuration stratégique de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille et assurer une communication grand public sur la prévention, l’éducation à la santé et la santé publique. Elle est diffusée gratuitement dans les chambres des établissements de l’AP-HM (Conception, Timone, Hôpital Nord et Ste Marguerite).

Une grille variée
La grille de programmes de 3 heures quotidiennes est multi-diffusée de 8 h à 20 h. Elle est constituée de séries comme « Sciences & Médecine », « Questions d’Ethique », « Sportez-vous bien » ou « Petites & Grandes Histoires de la Médecine », de magazines d’actualité dans un format court de 3 minutes, et d’autres programmes courts comme « Le Bon Réflexe » pour les conseils pédiatriques. De nouvelles émissions sont en préparation, à l’instar de « Conseil Santé » avec le Pr San Marco, une série de 13 minutes sur des thématiques de santé publique, parrainée par la Caisse Primaire Centrale d’Assurance Maladie des Bouches-du-Rhône.

Une audience en pleine croissance
AP-HM Télévision bénéficie d’un potentiel de 3 500 points de diffusion en interne pour une audience cumulée de 31 000 patients hospitalisés par semaine auxquels viennent s’ajouter les proches, soit un total moyen cumulé estimé à 60 000 contacts semaine. A travers une convention avec LCM, certains programmes d’AP-HM Télévision sont également vus par les téléspectateurs de La Chaîne Marseille depuis 2006.

Financement
La création de la chaîne des hôpitaux de Marseille a coûté 500.000 euros (aménagement des studios et acquisition du matériel). Actuellement le fonctionnement annuel est estimé à 400.000 euros, entièrement couverts par les recettes publicitaires et les partenariats.

Le 19 janvier à 12h30 : une date qui marquera à jamais l’histoire de la communication hospitalière
Avec sa présence sur Numericable (canal 18), AP-HM Télévision se donne les moyens de remplir sa mission de santé publique auprès des Marseillais. Et déjà d’autres développements sont envisagés. Guy Vallet invite les Directeurs Généraux à se lancer avec lui dans la grande aventure de « CHU TV », une nouvelle chaîne de télévision nationale d’information en santé.

*A Marseille 70 000 foyers sont raccordés sur un potentiel de 400 000.

Contact
Olivier THEVENEAU
04 91 38 20 29
olivier.theveneau@ap-hm.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.