AP-HM Télévision : unique chaîne de santé en France

Temps fort des Assises Nationales Hospitalo-Universitaires, le lancement par Guy Vallet, Directeur Général de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, de la seule chaîne de santé en France : AP-HM télévision, le 19 janvier à 12h30. Diffusée depuis juin 2005 aux patients hospitalisés à l'AP-HM, la chaîne hospitalière élargit son audience aux habitants de la cité phocéenne en intégrant le bouquet du câblo-opérateur Numericable. Désormais, elle est aussi reçue par 70 000 foyers marseillais.

Temps fort des Assises Nationales Hospitalo-Universitaires, le lancement par Guy Vallet, Directeur Général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, de la seule chaîne de santé en France : AP-HM télévision, le 19 janvier à 12h30. Diffusée depuis juin 2005 aux patients hospitalisés à l’AP-HM, la chaîne hospitalière élargit son audience aux habitants de la cité phocéenne en intégrant le bouquet du câblo-opérateur Numericable. Désormais, elle est aussi reçue par 70 000 foyers marseillais*.

Seule chaîne de santé en France, AP-HM Télévision a été créée en juin 2005 avec un double objectif : accompagner la restructuration stratégique de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille et assurer une communication grand public sur la prévention, l’éducation à la santé et la santé publique. Elle est diffusée gratuitement dans les chambres des établissements de l’AP-HM (Conception, Timone, Hôpital Nord et Ste Marguerite).

Une grille variée
La grille de programmes de 3 heures quotidiennes est multi-diffusée de 8 h à 20 h. Elle est constituée de séries comme « Sciences & Médecine », « Questions d’Ethique », « Sportez-vous bien » ou « Petites & Grandes Histoires de la Médecine », de magazines d’actualité dans un format court de 3 minutes, et d’autres programmes courts comme « Le Bon Réflexe » pour les conseils pédiatriques. De nouvelles émissions sont en préparation, à l’instar de « Conseil Santé » avec le Pr San Marco, une série de 13 minutes sur des thématiques de santé publique, parrainée par la Caisse Primaire Centrale d’Assurance Maladie des Bouches-du-Rhône.

Une audience en pleine croissance
AP-HM Télévision bénéficie d’un potentiel de 3 500 points de diffusion en interne pour une audience cumulée de 31 000 patients hospitalisés par semaine auxquels viennent s’ajouter les proches, soit un total moyen cumulé estimé à 60 000 contacts semaine. A travers une convention avec LCM, certains programmes d’AP-HM Télévision sont également vus par les téléspectateurs de La Chaîne Marseille depuis 2006.

Financement
La création de la chaîne des hôpitaux de Marseille a coûté 500.000 euros (aménagement des studios et acquisition du matériel). Actuellement le fonctionnement annuel est estimé à 400.000 euros, entièrement couverts par les recettes publicitaires et les partenariats.

Le 19 janvier à 12h30 : une date qui marquera à jamais l’histoire de la communication hospitalière
Avec sa présence sur Numericable (canal 18), AP-HM Télévision se donne les moyens de remplir sa mission de santé publique auprès des Marseillais. Et déjà d’autres développements sont envisagés. Guy Vallet invite les Directeurs Généraux à se lancer avec lui dans la grande aventure de « CHU TV », une nouvelle chaîne de télévision nationale d’information en santé.

*A Marseille 70 000 foyers sont raccordés sur un potentiel de 400 000.

Contact
Olivier THEVENEAU
04 91 38 20 29
olivier.theveneau@ap-hm.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.